Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Offensive régionale en Chaudière-Appalaches

Signalez la présence de la berce du Caucase

durée 13h00
22 juillet 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Connaissez-vous la berce du Caucase? Cette plante exotique envahissante représente un véritable danger pour la santé publique.

Les toxines contenues dans sa sève s’activent sous les rayons UV et causent de sévères blessures s’apparentant à une brûlure au 3e degré. D’où l’importance d’éradiquer cette plante!

Pour y arriver, le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC), en collaboration avec l' Offensive régionale de lutte à la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches, compte sur la vigilance de la population pour signaler sa présence. Ce sont des équipes spéciales de ces organismes qui se chargent par la suite d’aller arracher la berce du Caucase, et ce, gratuitement.

Comment reconnaître cette plante?
Trois éléments permettent d’identifier la berce du Caucase :

Les feuilles
Elles sont profondément découpées et légèrement dentelées. En dessous, elle est lisse ou légèrement écailleuse.

La tige
Elle est creuse, cannelée et rigide, pouvant atteindre jusqu’à 10 cm de diamètre. Elle est généralement couverte de taches pourpres éparses et de poils blancs rudes.

Les fleurs
Elles apparaissent dès juin. Blanches, ces fleurs poussent en ombelle dont le diamètre peut dépasser les 50 cm.

Pour la signaler, rien de plus simple! Notez l’emplacement de la berce du Caucase le plus précisément possible et prenez quelques photos. Après quoi, vous pouvez remplir le formulaire disponible sur www.byebyeberceducaucase.com ou appeler la ligne Berce au 581 224‑6671. On peut également s'informer via la page Facebook (www.facebook.com/byebyeberce).

À lire également
Berce du Caucase : 100 000 plants arrachés en Chaudière-Appalaches

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • LM
    Lyne Mayer
    temps Il y a 2 ans
    Val des sources c est plein sur les bords de la routes.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 avril 2024

Retour sur l'événement de l'éclipse solaire à Saint-Georges

Avec une foule estimé à plus de 10 000 personnes, seulement pour le site du Carrefour Saint-Georges, l'observation de l'éclipse solaire totale du 8 avril 2024 dans la capitale beauceronne restera longtemps gravée dans les mémoires de celles et ceux qui en ont été témoin. Lundi, j'étais avec le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, qui ...

12 avril 2024

Inondations: le service d’alertes du SSRC est à votre portée

Ce printemps, le Comité de bassin de la rivière Chaudière  (COBARIC) invite les citoyens à se préparer aux risques d’inondations près des rivières du territoire, en s'inscrivant au Système de surveillance de la rivière Chaudière (SSRC). Cet outil (qui surveille la Chaudière et ses affluents) est l’un des meilleurs moyens d’être avisé en cas de ...

11 avril 2024

Saison des feux de forêt: les conditions font craindre le pire

La saison des incendies de forêt s’annonce hâtive au Canada et certains indicateurs font craindre le pire pour les prochains mois. La saison de 2023 avait ravagé plus de forêts et déplacé plus de personnes que toute autre saison jamais enregistrée au pays et rien n’indique que 2024 sera meilleure. «Il y a plusieurs tendances inquiétantes. Nous ...