Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte aux changements climatiques

Transition énergétique : éviter d'aller «trop vite, trop loin», selon Trudeau

durée 16h15
29 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’ambition doit être au rendez−vous pour réaliser la transition énergétique, mais il faut éviter d’aller «trop vite, trop loin» afin d’obtenir l’adhésion des citoyens, croit Justin Trudeau. 

Le premier ministre participait à une séance de questions−réponses sur le dernier budget fédéral devant des membres du Conseil du patronat du Québec (CPQ), vendredi, à Montréal. 

Selon M. Trudeau, il vaut mieux parler de changements «fermes et déterminés» plutôt que de changements radicaux lorsqu’il est question de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de la nature. 

Pour parvenir à une carboneutralité en 2050, «il faut surtout qu’on amène les citoyens avec nous», a−t−il affirmé. 

«Mais si on va trop loin, trop vite, et qu’on finit par perdre les familles qui ne voient pas comment elles vont payer leur loyer, l’épicerie ou s’occuper de leurs enfants, ils vont reculer dans le court terme. On a besoin que les gens réfléchissent dans le moyen et long terme dans leurs choix politique, économique, dans leurs investissements», a poursuivi M. Trudeau. 

La réduction des gaz à effet de serre doit se faire de façon à démontrer qu’il y a de la place pour tout le monde, de même que pour les familles défavorisées et les petites entreprises, a−t−il ajouté. 

«Si on ne trouve pas des façons de les aider, de les encourager et de leur permettre de faire ces investissements et transformations nécessaires pour l’environnement, on ne va pas y arriver, malgré tout le désir au monde de lutter contre les changements climatiques.

«Il faut être pratico−pratique, il faut être rationnel et raisonnable», a soutenu M. Trudeau qui répondait aux questions du président et chef de la direction du CPQ, Karl Blackburn, et de la présidente du conseil d’administration, Émilie Dussault.

Il a dit que son gouvernement tente «d’aller le plus rapidement possible» et d’agir sur le long terme.  

―――

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Frédéric Lacroix−Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h00

Une conférence onusienne sur la biodiversité s'ouvre à Montréal

Une grande conférence internationale sur la préservation de la biodiversité mondiale s'ouvre mardi à Montréal, avec des conférenciers tels que le premier ministre Justin Trudeau et le secrétaire général des Nations Unies António Guterres. La COP15 rassemble 196 pays pour actualiser la Convention sur la diversité biologique et est considérée comme ...

5 décembre 2022

Le Canada et la Chine coorganisent la COP15 à Montréal sous fond de tensions

Une grande conférence des Nations unies sur la biodiversité commencera mardi à Montréal avec l'objectif ambitieux d'amener tous les pays à accepter de protéger près du tiers des terres et des océans du monde avant la fin de cette décennie. Mais l'enjeu environnemental sera peut-être la partie facile de la réunion coorganisée par le Canada et la ...

4 décembre 2022

Pour moins jeter, des emballages réutilisables pour les Fêtes

Les Canadiens enverraient aux rebuts chaque année environ 540 000 tonnes de papier d'emballage et de sacs cadeaux, selon les statistiques de l'organisation Zéro déchet Canada, et on peut logiquement penser que la problématique sera particulièrement aiguë au cours des prochaines semaines. Et c'est sans parler du papier d’emballage métallisé, des ...