Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En raison de la perte des milieux naturels

Un comité d’experts demande un moratoire sur l’étalement urbain au Québec

durée 17h00
9 mai 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Un comité de scientifiques qui conseille le ministre de l’Environnement réclame un moratoire sur l’étalement urbain et l’arrêt des projets autoroutiers dans les six régions métropolitaines du Québec.

C’est un pavé dans la mare pour le gouvernement caquiste qui prône un nouveau tunnel Québec−Lévis, le troisième lien, qui aurait des conséquences sur l’étalement urbain.

Dans un avis au ministre de l’Environnement Benoit Charette rendu public lundi, le Comité consultatif sur les changements climatiques soutient qu’un moratoire sur la perte des milieux naturels s’impose. Il fonde ses recommandations sur le dernier rapport alarmant des Nations unies sur les changements climatiques.

Le Comité s’inquiète que la superficie des milieux naturels dans le sud du Québec diminue à raison de 0,6 % par an.

Selon le Comité, la capacité autoroutière ne doit plus augmenter dans les six grandes régions urbaines, tant et aussi longtemps qu’un mécanisme public d’évaluation n’aura pas été mis sur pied pour tenir compte de la mobilité, de l’urbanisme et l’offre de transport.

Rappelons qu’à la fin d’avril, l’Ordre des urbanistes avait dénoncé le discours du gouvernement caquiste sur le troisième lien.

Le président de l’Ordre, Sylvain Gariépy, reproche à Benoit Charette d’avoir soutenu que la construction d’un tunnel entre Québec et Lévis constituait «un frein à l’étalement urbain».

Il blâmait également le ministre des Transports, François Bonnardel, pour avoir laissé entendre que des «quartiers−dortoirs» loin des pôles d’emploi ne constituaient pas de l’étalement urbain.

Patrice Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Retour sur l'événement de l'éclipse solaire à Saint-Georges

Avec une foule estimé à plus de 10 000 personnes, seulement pour le site du Carrefour Saint-Georges, l'observation de l'éclipse solaire totale du 8 avril 2024 dans la capitale beauceronne restera longtemps gravée dans les mémoires de celles et ceux qui en ont été témoin. Lundi, j'étais avec le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville, qui ...

durée Hier 13h00

Inondations: le service d’alertes du SSRC est à votre portée

Ce printemps, le Comité de bassin de la rivière Chaudière  (COBARIC) invite les citoyens à se préparer aux risques d’inondations près des rivières du territoire, en s'inscrivant au Système de surveillance de la rivière Chaudière (SSRC). Cet outil (qui surveille la Chaudière et ses affluents) est l’un des meilleurs moyens d’être avisé en cas de ...

11 avril 2024

Saison des feux de forêt: les conditions font craindre le pire

La saison des incendies de forêt s’annonce hâtive au Canada et certains indicateurs font craindre le pire pour les prochains mois. La saison de 2023 avait ravagé plus de forêts et déplacé plus de personnes que toute autre saison jamais enregistrée au pays et rien n’indique que 2024 sera meilleure. «Il y a plusieurs tendances inquiétantes. Nous ...