Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sur la terre familiale de Simon Labbé

Un projet de reboisement voit le jour à Saint-Frédéric

durée 16h15
28 juin 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

L’Association des propriétaires de boisés de la Beauce (APBB) et le manufacturier Mirage ont procédé aujourd’hui à la mise en terre symbolique de trois érables sur la Plantation «Mirage» pour l’adaptation aux changements climatiques.

Cet événement s’est tenu sur la terre de Simon Labbé et son épouse Lisa, propriétaires de boisés et producteurs de bois, à Saint-Frédéric.

« Les propriétaires de boisés de la Beauce sont entreprenants, fiers et actifs sur leur terre. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à se soucier de la pérennité de cette ressource inestimable qu’est la forêt », a souligné Éric Cliche, président de l’APBB.

L’objectif de ce partenariat vise à aller au-delà de la plantation conventionnelle tout en diversifiant la sélection des essences plantées, principalement du feuillu. « Ici on a une superficie de trois hectares et on a reboisé pas loin de 3 000 plants feuillus. Environ 1 000 chênes rouges, un peu plus de 600 noyers noirs, 600 cerisiers tardifs, 500 érables à sucre, 500 érables rouges et un peu plus de 600 cèdres », a précisé Jérôme Lapointe, ingénieur forestier. 

Le choix des essences a été fait en fonction de trois critères d’adaptation en fonction des changements climatiques: leur résistance (capacité de faire face à une perturbation), leur capacité de résilience (capacité à retrouver ses fonctions quand il y a une perturbation), ainsi qu’en fonction du type de sol, du drainage et de la roche. 

Pour en arriver à la plantation, il a d’abord fallu préparer le terrain qui était très rocheux. Le reboisement a commencé fin mai avec la plantation de feuillus. Des poteaux ont aussi été installés pour retrouver les arbres plus tard et étudier leur croissance. Un répulsif biologique sera appliqué trois fois par an, contre le chevreuil. D’autres étapes sylvicoles viendront ensuite. 

Dans ce projet, Mirage a contribué financièrement aux coûts d'exécution pour la mise en terre des plants, à l’achat des poteaux de localisation puis pour l’achat du répulsif. À l’avenir, ils pourraient aussi participer financièrement aux étapes sylvicoles ou à d’autres projets en Beauce.

Historique de la terre
Simon Labbé a raconté que la terre a appartenu à une famille Lachance pendant des décennies jusqu’à ce que ceux-ci la laissent dans les années 60. Puis quand ça a été abandonné, ça a repoussé en épinette de champ. Entre 2019 et 2021, un nouveau propriétaire a fait couper les arbres. « Je pense que les arbres étaient mûrs et qu’il n'y a pas de critiques à faire à ce niveau-là. Mais nous, quand nous sommes arrivés, on était un peu découragés. Grâce à l’APBB et aux conseils qu’on a eus, on a fait préparer le terrain pour pouvoir prévoir la plantation. »

Le couple prévoit de faire plusieurs projets sur la terre en plus du reboisement. Il y a notamment un champ de noisetier, une érablière d'environ 1 800 entailles et un jardin. Aussi, environ 150 arbres fruitiers ont été plantés pour expérimenter. 

« C’est un projet de famille qu’on a, de redonner à la terre une certaine noblesse », a fait savoir Simon, originaire de Vallée-Jonction. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 février 2024

Une éclipse totale sera visible à Saint-Georges le 8 avril  

Une éclipse totale aura lieu le 8 avril prochain et c'est un événement à ne pas manquer puisque la prochaine sera en 2106.  Pour l'occasion, le Club d’astronomie de Saint-Georges de Beauce, en collaboration avec la Fédération des astronomes amateurs du Québec, de la Ville de Saint-Georges, de l'Université Laval et de plusieurs Cégeps, organise ...

19 février 2024

Protection du Grand lac Saint-François: Michel Fournier réélu à la présidence

Michel Fournier vient d'être réélu président de l'Association pour la protection du Grand lac Saint-François (APPGLSF). Le mandat de deux ans lui a été confié par les membres du conseil d'administration de l'Association, qui se sont réunis en vidéoconférence le 12 février. Ces délégués, qui représentant les trois associations sectorielles dont ...

8 février 2024

Changements climatiques: 500 M$ pour accompagner les municipalités

Le gouvernement du Québec a choisi la Beauce pour annoncer aujourd'hui la création d'un programme de 500 M$ pour accompagner les municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. En effet, le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, et son homologue ...