Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rivières aux Araignées et Bergeron

Inventaire de l'omble de fontaine: les pêches électriques sont complétées

durée 06h00
31 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Dans le cadre d’un projet de caractérisation de la population d’ombles de fontaine (truite mouchetée) dans les bassins versants des rivières aux Araignées et Bergeron, le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) a effectué des pêches électriques. 

Réalisé durant le mois de juillet 2022, cet inventaire des populations piscicoles, a permis de cibler plusieurs cours d’eau abritant des populations d’omble de fontaine allopatrique ou sans espèce compétitrice.

Au total, 18 stations de pêches ont été inventoriées, réparties dans les bassins versants de la rivière aux Araignées. Les pêches ont été réalisées au moyen d’une unité de pêche électrique, pour laquelle l’organisme a préalablement obtenu un permis auprès du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

L'exercice réalisé sur 18 sites, a permis de pêcher un total d’une centaine de poissons. Parmi les espèces identifiées aux côtés de l’omble de fontaine, on retrouve notamment le chabot visqueux et le mulet à cornes. L’ensemble des prises ont été identifiées, dénombrées et mesurées avant d’être remises à l’eau de façon sécuritaire.

Les données de ces pêches seront compilées et utilisées comme levier pour développer de futurs projets. Elles seront également diffusées à la ZEC Louise-Gosford afin qu’elle puisse mieux connaitre l’état des populations de poisson sur son territoire.

L’omble de fontaine, un témoin d’une eau de bonne qualité
L’omble de fontaine, aussi appelé truite mouchetée, est une espèce prisée des pêcheurs qui suscite également l’intérêt de l’organisme, car elle représente un bon indicateur de la qualité de l’eau. Ainsi, l’amélioration des connaissances sur les populations piscicoles permet de mieux planifier des interventions visant à conserver voire accroître les populations d’ombles de fontaine.

L’amélioration de l’habitat de l’omble de fontaine dans les prochaines années est un des objectifs du COBARIC et ses partenaires pour le bassin versant du lac Mégantic.

Le projet bénéficie d’une aide financière d’Héritage Faune, la fondation de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs qui promeut la conservation et la mise en valeur des espèces et des habitats fauniques.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 septembre 2022

Des étudiants du Cégep Beauce-Appalaches vivent un laboratoire en plein air

Le 22 septembre, la Réserve naturelle de la Cumberland à Saint-Simon-les-Mines recevait sur ses terres 80 élèves du programme en sciences de la nature du Cégep Beauce-Appalaches afin de leur permettre de sortir des livres et de vivre un cours en plein air. Le responsable de l’activité est Bruno Gilbert, enseignant en biologie. Il était également ...

26 septembre 2022

Plus de 250 visiteurs chez Groupe Aptas

Ce sont plus de 250 personnes qui se sont déplacées pour la journée Portes  ouvertes, vendredi 23 septembre, dans les différentes usines du Groupe Aptas, que ce soit à Saint Malachie ou à Sainte-Marie. « Cette journée Portes ouvertes est une occasion, pour la population, de découvrir les entreprises  à vocation sociale qui permettent à des ...

26 septembre 2022

Des pétrolières n'avancent pas vers leur cible environnementale, selon un rapport

La plupart des producteurs de sables bitumineux du Canada ont peu progressé vers leur cible de carboneutralité, malgré leurs profits historiquement élevés et leurs faibles dépenses en immobilisations, conclut un nouveau rapport. Selon le document du Pembina Institute, peu de mesures ont été prises par les membres de l'Alliance Nouvelles voies, un ...