Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Georges

Le sort des castors du parc Veilleux entre les mains du trappeur

durée 09h00
27 octobre 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La ville de Saint-Georges a annoncé mardi qu’elle lançait un appel pour un trappeur afin de déloger les castors qui font bien des ravages dans le parc Veilleux et les sentiers Nature depuis deux ans. 

Le maire de Saint-Georges, Claude Morin a indiqué à EnBeauce.com, lors d'une entretien téléphonique, que la seule demande au trappeur, qui sera retenu pour le travail, sera de s’assurer qu’il ne reste plus aucune de ces bêtes dans le secteur. La ville n’a pas le pouvoir de décision sur la manière dont cela sera fait, soit les relocaliser ou de les attraper pour ensuite les abattre. 

D’ailleurs, M. Morin a été surpris d’apprendre cette semaine qu’en 2001, les autorités avaient également dû déloger au même endroit le gros rongeur. 

Bien qu’ils aient déjà reçu hier matin un appel d’une personne désireuse d’attraper le rongeur emblématique du Canada, la ville ne peut pas laisser une personne non reconnue par le ministère de la Faune faire ce travail.

La relocalisation demeure une option plutôt ardue, car selon le ministère de la Faune, la population de castor de Saint-Georges pourrait avoir un virus unique qui pourrait créer des problèmes de santé à leurs nouveaux congénères.

Le maire de Saint-Georges explique que le processus pour arriver à la décision de se départir du mammifère a été minutieux. En effet, des représentants de la ville ont dû suivre une formation sur l’animal et ses habitudes. De plus, au départ, la présence des castors était plutôt vue comme une belle opportunité d’activité pédagogique.

« Mais au nombre où ils sont devenus entre 10 et 14, ils commençaient vraiment à faire des dommages », nous indique M.Morin.

Faisant équipe avec le ministère de la Faune, la ville devait attendre jusqu’au 25 octobre pour en faire l’annonce. Saint-Georges désire que l’opération se fasse le plus rapidement possible et plusieurs appels ont déjà été faits auprès de trappeurs certifiés.

Il termine en mentionnant qu’ils ont suivi toutes les étapes : «  on a eu deux, trois rencontres avec des biologistes, des spécialistes et des gens du ministère de la Faune. »

À lire également : 
Les castors du parc Veilleux seront délogés

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JB
    Josette Boucher
    temps Il y a 2 mois
    Désolé que ces rongeurs ne pourront probablement pas être ré localisés ailleurs en raison d’une possible contamination qui pourrait affecter d’autres animaux. C’est sur que c’est triste de voir tous ces arbres à terre et que la situation va empirer sans une intervention. J’apprécie de marcher chaque jour a cet endroit et il est vrai que s’il ne reste plus aucun arbre ça va être la désolation. Merci et espérant une solution qui va dans le sens du respect de la faune et de la flore.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


6 décembre 2022

Une conférence onusienne sur la biodiversité s'ouvre à Montréal

Une grande conférence internationale sur la préservation de la biodiversité mondiale s'ouvre mardi à Montréal, avec des conférenciers tels que le premier ministre Justin Trudeau et le secrétaire général des Nations Unies António Guterres. La COP15 rassemble 196 pays pour actualiser la Convention sur la diversité biologique et est considérée comme ...

5 décembre 2022

Le Canada et la Chine coorganisent la COP15 à Montréal sous fond de tensions

Une grande conférence des Nations unies sur la biodiversité commencera mardi à Montréal avec l'objectif ambitieux d'amener tous les pays à accepter de protéger près du tiers des terres et des océans du monde avant la fin de cette décennie. Mais l'enjeu environnemental sera peut-être la partie facile de la réunion coorganisée par le Canada et la ...

4 décembre 2022

Pour moins jeter, des emballages réutilisables pour les Fêtes

Les Canadiens enverraient aux rebuts chaque année environ 540 000 tonnes de papier d'emballage et de sacs cadeaux, selon les statistiques de l'organisation Zéro déchet Canada, et on peut logiquement penser que la problématique sera particulièrement aiguë au cours des prochaines semaines. Et c'est sans parler du papier d’emballage métallisé, des ...