Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Champs d'Or en Beauce

Un forage a identifié une source possible des placers d'or historiques

durée 17h15
5 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Texte commandité

Montréal, Québec - Champs d’Or en Beauce (Champs D'Or en Beauce) (TSXV : ¨BGF¨), ("BGF") : ("BGF" ou la "Compagnie") : appelée "BGF" ou la "Compagnie", a le plaisir d'annoncer les résultats d'une récente campagne de forage de 8 trous de forage au diamant totalisant 501 mètres effectuée sur l'indice aurifère Grondin de la propriété Beauce Gold située à Beauceville, Québec et a identifié une structure prometteuse qui pourrait être une des sources qui aurait hypothétiquement pu fournir les placers aurifères historiques de la vallée de la rivière Gilbert située à Saint-Simon-les-Mines.

Faits marquants

  • Identification d'une structure prometteuse qui pourrait être l'une des sources et qui aurait hypothétiquement alimenté les placers aurifères de Saint-Simon-les-Mines.
  • Ces forages ont permis d'identifier une structure aurifère de type pli antiforme à haute teneur, allant jusqu'à 11,4 g/t
  • La zone minéralisée de Grondin reste ouverte latéralement et en profondeur. La zone minéralisée s'étend sur plusieurs centaines de mètres. La zone semble dessiner une structure de plis antiforme.

Image : Localisation des forages, des antiformes et du chenal de placement


Patrick Levasseur, président-directeur général de Champs d’Or en Beauce, a déclaré : "Ces résultats de forage ont mis au jour une structure très prometteuse qui pourrait potentiellement être l'une des sources à l'origine des placers aurifères historiques de Saint-Simon-les-Mines. La découverte d'une structure aurifère de type pli antiforme à haute teneur, avec des teneurs allant jusqu'à 11,4 g/t, est particulièrement excitante. Les extensions latérales et en profondeur de la zone minéralisée de Grondin, ainsi que la présence de blocs minéralisés, suggèrent un potentiel d'exploration significatif. Nos efforts d'exploration sont guidés par la possibilité de découvrir un important gisement d'or filonien, et ces résultats constituent un pas en avant significatif dans cette direction".

La zone minéralisée, qui a été interceptée par forage, indique que la zone Grondin mesure plus de 40 mètres de profondeur verticalement. Cette zone s'étend sur plus de 70 mètres de largeur et resterait ouverte en profondeur. La structure minéralisée a été découverte à plus de 300 mètres au NE de l'indice primaire. Des blocs minéralisés ont été trouvés en surface au SO de la tranchée principale. Ces débris de la veine suggèrent qu'elle reste ouverte sur des centaines de mètres vers le SO et le NO. D'autres plis antiforme traversent la propriété, et d'autres zones aurifères pourraient être présentes. Les axes d'antiformes formant une formation de Saddle Reef constituent le modèle géologique prédominant pour les découvertes potentielles d'or filonien et une source possible du gisement historique d'or paléoplacérien.

Tableau : Segments minéralisés

Le sondage GR 23-01 a traversé toute la longueur de la zone minéralisée sur 36 mètres. Ce forage a recoupé trois (3) zones aurifères entre 11 et 24m. Toutes les zones sont associées à des stockworks plus ou moins riches en sulfures. Les zones minéralisées sont fortement affectées par une déformation importante qui a conduit à la perte de la carotte et plus précisément à la fin de ce forage. Ce forage a recoupé trois zones, dont une plus importante titrant 5,4 g/t Au sur 2,2m.

Le trou GR 23-02 a été implanté à la même position que le GR 23-01 mais avec un angle de -70°. Sur la base des mesures de surface, il a été interprété que le pendage de la zone était orienté vers le NW. Nous avons rapidement réalisé que ce dernier n'avait pas intercepté la grande zone trouvée dans le premier forage. La zone se plie et revient en profondeur vers le SE. Selon les résultats des analyses de carottes de forage, la zone minéralisée est légèrement observée dans le forage RG 23-02

Le sondage RG 23-03 a été placé à quelques dizaines de mètres au NO des colliers des deux premiers sondages afin de vérifier pour le reste du programme la direction du pendage de la zone minéralisée. Aucune zone d'intérêt n'a été trouvée dans ce forage.

Le sondage RG 23-04 a été localisé au NE de la zone décapée dans le but de vérifier l'extension de la zone dans cette direction. Une zone de 2m a été traversée, titrant 1,9 ppm Au, dont une teneur de 3,6 g/t Au sur 0,5m notée dans cette zone.

Les sondages GR 23-05 et 06 ont été orientés de manière à former un ciseau (coupe transversale) en atteignant la profondeur des trois premiers sondages. Le sondage RG 23-05 a trouvé la zone principale à environ 25 mètres au sud-est de la zone RG 23-01 et à environ 40 mètres verticalement sous la surface. Selon notre interprétation, la zone minéralisée titrant 3 g/t Au sur 3,5 m correspondrait à l'épaisseur réelle de cette zone.

Le sondage RG-23-06, situé à la même position que le sondage 5, a été incliné à -80° afin de recouper la zone à une plus grande profondeur. Il semble que la zone ait été partiellement affectée par un cisaillement qui l'a tronquée. Une intersection de 0,5 m a titré 2,8 g/t Au.

Les sondages RG 23-07 et RG 23-08 nous indiquent que la zone aurifère s'étend vers le NE de l'indice primaire. Les teneurs et les épaisseurs sont inférieures à celles des autres forages qui ont traversé la zone. Les zones de cisaillement ont affecté de façon significative la résistance de la zone minéralisée.

Structures d'accueil. La schistosité S1 de la roche encaissante, qui longe la zone minéralisée, présente un pendage de -70° vers le SW. Les trois premiers forages ont cependant démontré que le pendage de la zone minéralisée tourne en profondeur du SW vers le NE. Cette zone semble dessiner une branche d'un pli antiforme. La zone aurifère pourrait être disloquée et déplacée par des failles de cisaillement. Les teneurs en or les plus élevées (+10 ppm Au) sont associées à des sulfures, en particulier dans une pyrite massive. L'arsénopyrite ne serait pas la source principale d'or sur l'indice Grondin.

Il convient de noter que les structures d'accueil sont interprétées comme étant fortement inclinées à la surface et deviennent subhorizontales en profondeur. Les largeurs réelles sont inconnues à ce jour. Des veines d'orientation multiple transversales aux structures hôtes primaires sont couramment observées dans les carottes de forage, ce qui pourrait entraîner une incertitude quant à la largeur réelle de la zone minéralisée.

Tous les forages ont permis de récupérer des carottes HQ. Les carottes de forage ont été fendues en deux à l'aide d'une scie à diamant. La moitié de la carotte a été échantillonnée et scellée dans des sacs en plastique propres avant d'être expédiée pour analyse. L'autre moitié de la carotte a été replacée dans des boîtes à carottes et est stockée dans la cabane à carottes de la société à Saint-Simon-les-Mines.

Des étalons et des blancs sont insérés dans la séquence des échantillons sur le site à des fins d'assurance et de contrôle de la qualité. Les échantillons de carottes de forage ont été soumis à MSA à Val-d'Or, au Québec. MSA est un laboratoire accrédité ISO-17025 pour la méthode d'analyse photonique.

Jean Bernard, B.Sc. Géo, personne qualifiée selon la norme NI 43-101, a revu et approuvé les informations techniques présentées dans ce communiqué.

À propos de l'affleurement de la zone Grondin

L'affleurement de Grondin révèle un important stockwork de veines de quartz minéralisées de type Crack and Seal, visible le long de l'axe de l'antiforme. Cet affleurement de l'axe s'étend sur 500 mètres vers le nord-est dans la partie nord-ouest de la propriété Beauce Gold. Il se situe notamment à environ 3 kilomètres au nord-ouest des mines d'or placérien du 19e siècle du ruisseau Giroux et de la rivière Gilbert, en parallèle avec le gisement historique d'or placérien de St-Simon-les-Mine. Parmi les échantillons prélevés, deux ont montré des teneurs en or particulièrement élevées : l'échantillon 81755 à 2,11 grammes/tonne et l'échantillon 81763 à 10,9 grammes/tonne (GM 70761 Réjean Hébert, géologue, juin 2018). La Société a également réalisé des échantillons choisis, dont les résultats varient de 200 ppb Au à 1 400 ppb Au.


Champs d’Or en Beauce est une société d'exploration aurifère qui se concentre sur l'exploration des placers et des roches dures dans la région de la Beauce, au sud du Québec.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Bleuets: une cueillette précoce cette année

Les amateurs de bleuets, qui aiment cueillir le petit fruit au champ, peuvent d'ores et déjà s'adonner à la pratique puisque la saison a débuté plus rapidement cette année. « C'est déjà parti. On est deux semaines en avance », explique Andrée Quirion, de la Ferme G. Pomerleau, de Saint-Georges, en entrevue téléphonique avec EnBeauce.com. Pour ...

17 juillet 2024

Les phénomènes météorologiques extrêmes causent de l'anxiété, à court et à long terme

Jennifer Moore aidait un voisin sur leur rue sujette aux inondations à Windsor, en Nouvelle-Écosse, la semaine dernière, lorsqu'elle est tombée tête première dans de l'eau brune jusqu'à la taille, dans son entrée de garage. C'était la troisième fois en trois ans que le puisard de la rue débordait, après que 1,2 mètre de pluie, souillée par les ...

16 juillet 2024

Les citoyens invités à recueillir des données pour protéger le monarque

Espace pour la vie invite les Canadiens à participer au «Blitz international de suivi du monarque», afin de contribuer à la conservation de l’emblématique papillon qui a été désigné espèce en voie de disparition au Canada. Ce blitz se déroulera du 26 juillet au 4 août, dans les trois pays de l’Amérique du Nord, où vit le papillon. «C'est né du ...