Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le point sur l'incendie à l'aréna de Saint-Prosper

L'Expo et Nashville sont à la recherche de solutions

durée 17h31
13 février 2019
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste

Au lendemain de l’incendie qui a emporté l’aréna, les citoyens de Saint-Prosper sont à la recherche de solutions pour maintenir les activités prévues. Il s’agit du plus gros incident à avoir frappé la municipalité depuis les dernières décennies, ce qui n’empêche pas le maire Richard Couët d’être « en mode optimiste ».

À lire également : 
VIDÉO | Revoyez la progression des flammes à l'aréna de Saint-Prosper
Incendie à l'aréna de Saint-Prosper : « c'est un choc » dit le maire

Pour gérer une situation d’une telle ampleur, M. Couët compte sur la force de son équipe. 

« Nous avons une équipe de gens dévoués, qui sont sensibles à la cause et qui sont impliqués. »

La recherche de solution va bon train. Dans les prochains jours, il faudra contacter les assureurs, ainsi que faire le suivi avec les enquêteurs de la Sûreté du Québec, afin de déterminer les causes exactes du brasier. Les employés qui travaillaient à temps plein à l’aréna ont déjà été relocalisés. 

De leur côté, plusieurs organisations tentent par eux-mêmes de trouver des façons de maintenir les événements prévus, ce qui réjouit le maire. 

« La municipalité ne pourra pas trouver toutes les solutions. », a-t-il dit. 

L'Expo a trois mois pour trouver des solutions 

Le comité de l'Exposition de Saint-Prosper, quant à lui, disposera de trois mois pour relocaliser ses activités. Guillaume Rodrigue, président du comité, confie que c’est un coup dur pour l’organisation. 

« Les gens s’étaient préparés à tenir l’Expo une dernière fois à cet endroit-là. » 

Le comité organisateur savait que l’événement déménagerait éventuellement dans le nouvel aréna.  

M. Rodrigue a déjà entamé des démarches avec la commission scolaire (CSBE), afin de voir si on pourrait tenir l’événement à Polyvalente Abénaquis.

Le comité se réunira ce soir pour faire le point sur les événements et voir s’il est possible d’aller de l’avant avec la 50e édition.

« Notre 50e c’est cette année, pas l’année prochaine. », a ajouté M. Rodrigue.

L’exposition de Saint-Prosper entreposait la majorité de son matériel dans des locaux de l’aréna, ainsi que dans un entrepôt adjacent. 

Le comité de Nashville confiant de se relocaliser

Le festival de Nashville en Beauce, quant à lui, dispose d’un peu plus de temps pour trouver des solutions. Suzanne Lantagne, présidente de l’événement, croit qu’il est fort improbable que l’événement soit annulé : « Ce serait vraiment en dernier recours. », dit-elle. 

Les discussions avec la municipalité n’ont pas été amorcées, mais il reste encore un peu de temps pour changer les plans. 

« On va voir s’il y aurait possibilité d’utiliser le nouveau centre multifonctionnel. »

Rappelons que ce dernier doit ouvrir ses portes en septembre.  

Nashville en Beauce entreposait de l’équipement dans un local de l’aréna. L’organisation a entre autres perdu de l’équipement de sonorisation. 

« C’est du matériel, ça se remplace. L’important c’est que personne n’ait été blessé. », a dit la présidente du festival au bout du fil. 

 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • J
    jean
    temps Il y a 3 ans
    le stade couvert de st-Zachary serait une solution

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une fin de semaine de surveillance sur les pistes de motoneige

Notre photojournaliste Jessy Pouliot a assisté à la première édition d’une ONC ciblant les motoneigistes ayant un comportement pouvant compromettre leur sécurité et celles des autres usagers. Il en a profité pour rapporter des images. Il est allé sur deux points d’interception soit à Lac-Etchemin près du magasin Korvette et sur le chemin neuf à ...

Un feu de cheminée à Beauceville et une collision à Saint-Georges

L'équipe de garde du Service de sécurité incendie (SSI) de Beauceville a été appelée hier soir vers 18 h sur le rang Saint-Joseph, près de l'intersection avec la route 108, pour un feu de cheminée. À l'arrivée du directeur sur place, de la fumée et des étincelles s'échappaient de la cheminée. La maison étant un édifice centenaire rénové, la ...

durée Hier 14h00

Plusieurs interventions de la Sûreté du Québec la semaine passée

Les policiers de la MRC Beauce-Sartigan sont intervenus sur le boulevard Lacroix pour une collision avec dommage matériel entre deux véhicules automobiles, le 27 janvier dernier.  Un véhicule conduit par une femme de Saint-Georges, âgée de 35 ans, circulait et a percuté un véhicule stationné sur l’accotement.  Elle a été arrêtée pour conduite ...