Publicité
6 juillet 2019 - 12:30 | Mis à jour : 13:35

Elles se seraient échappées du véhicule d'un apiculteur

Un poste à essence de Vallée-Jonction assailli d’abeilles

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Le poste à essence Shell de Vallée-Jonction a été assailli d’abeilles en avant-midi, après qu’elles se soient échappées de ruches qu’un apiculteur transportait. 

Selon Daniel Michaud, chef des pompiers de Vallée-Jonction, l’apiculteur en question transportait des abeilles endormies. Pendant qu’il faisait le plein de son véhicule, des centaines d’entre elles se seraient alors réveillées, puis échappées, sans que l’homme s’en aperçoive. L’identité de l’apiculteur n’est pas encore connue des autorités. 

Les services d’incendie de Vallée-Jonction et de Sainte-Marie, avec l’aide d’un autre apiculteur, ont été dépêchés sur les lieux pour disperser les abeilles qui avaient trouvé refuge près de l’enseigne. Des ambulanciers étaient sur place en guise de prévention pour prendre soin des personnes qui se seraient fait piquer. La Sûreté du Québec, quant à elle, a assuré un périmètre de sécurité devant la station-service. Une voie sur trois de la rue principale était encore fermée au moment d’écrire ces lignes. La situation serait maintenant maîtrisée. 

L'oeuvre d'un amateur ? 

Pour Annie Leblanc, une apicultrice établie à Frampton, il s’agit probablement là de l’oeuvre d’un apiculteur amateur. 

« Tout apiculteur professionnel sait que le transport d'abeilles en ruches ouvertes ne peut se faire que la nuit alors que les abeilles ne volent pas, mais peuvent seulement marcher », explique-t-elle. 

Elle renchérit en expliquant que les insectes ont probablement profité de la pause pour s’envoler, car le transport est particulièrement stressant pour elles.

 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à scoop@enbeauce.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.