Publicité
22 août 2019 - 09:45 | Mis à jour : 18:10

Marin Chevrel a été retrouvé sans vie dans une résidence le 15 août 2019

Opération policière à Sainte-Marie : le civil décédé a été identifié

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le civil décédé, lors de l’intervention policière de la Sûreté du Québec, sur la rue de la Gorgendière à Sainte-Marie, a été identifié par le Bureau du coroner.

À lire également: 
Opération policière à Sainte-Marie pour un homme en crise
Opération policière Sainte-Marie : le Bureau des enquêtes indépendantes a pris le relais​

Il s’agit de Marin Chevrel, un homme de 33 ans de Sainte-Marie. Cette annonce a été faite le 20 août dernier par voie de communiqué par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI). Ces derniers continuent d’examiner les circonstances qui entourent cet événement.

Rappel de l’évènement

Selon les dernières informations du BEI, des policiers de la SQ s’étaient déplacés le 15 août vers 10 h 30, le matin à une résidence de Sainte-Marie pour entrer en contact avec un homme, en lien avec une situation familiale conflictuelle. Les policiers n’auraient pas été en mesure de communiquer et d’obtenir une réponse de l’homme, ils auraient obtenu un mandat d’entrée afin de pénétrer dans la résidence vers 13 h 30. Une déflagration aurait été entendue, ce qui les a obligés à quitter les lieux et de demander au Groupe technique d’intervention (GTI). Les membres du GTI auraient tenté une approche vers 15 h et ce serait à ce moment qu’ils auraient découvert le corps décédé de Marin Chevrel.

Demande du BEI

Le BEI demande à quiconque aurait été témoin de cet événement de communiquer avec lui via son site web au www.bei.gouv.qc.ca.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.