Publicité

20 mai 2020 - 11:00

Centre de services de Saint-Georges

Trois arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Dans la dernière semaine, les policiers du Centre de service de Saint-Georges de la Sûreté du Québec ont procédé à trois arrestations concernant des conducteurs avec les capacités affaiblies. 

Le 16 mai, les policiers étaient en opération à Saint-Zacharie pour surveiller l’alcool ou la drogue au volant. Ce jour-là, ils ont procédé à l’arrestation du conducteur d’un véhicule pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool, après que ce dernier eut échoué le test à l’appareil de détection approuvé (ADA). L’homme de 55 ans, de Saint-Zacharie, a soufflé plus que la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. 

Le lendemain, un conducteur de 19 ans a été intercepté et arrêté sur la 6e Avenue à Saint-Georges pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Son test à l’éthylomètre a révélé un taux supérieur à la limite permise par la loi. Son permis a été suspendu pour une période de 90 jours et son véhicule fut remisé. 

Le 18 mai dans la nuit, une sortie de route a eu lieu à Saint-Gédéon, où un conducteur âgé de 21 ans a été blessé lors de la collision et conduisait avec les capacités affaiblies par l’alcool. On ne craint pas pour sa vie. Un prélèvement sanguin a eu lieu, afin de déterminer son taux d’alcoolémie. 

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.