Publicité

24 novembre 2020 - 10:00

Scène policière

Deux hommes de Saint-Côme victimes de « sextorsion »

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Les policiers du centre de Saint-Georges de la Sûreté du Québec ont ouvert une enquête concernant de la fraude par « sextorsion » à l'endroit de deux hommes de Saint-Côme.

Le 22 novembre, les individus, âgés de 30 et 45  ans, ont reçu une invitation Facebook d’un profil féminin à des moments différents. Ils ont été invités à  se dénuder et à se filmer, pour ensuite faire parvenir le tout à cette personne.

Une fois que les deux hommes se sont  exécutés, ils ont reçu des menaces et devaient faire parvenir 5 000 $ à ce profil, sinon leur vidéo serait envoyée à leurs amis. Ceux-ci ont décidé de porter plainte et de ne pas envoyer d’argent.  

Enquêtes
Un homme de 27 ans, Michaël Poulin de Lac-Etchemin, a été arrêté le 19 novembre concernant différents  événements survenus à Lac-Etchemin dans les derniers jours. Il a comparu par vidéo-comparution le lendemain dans le  district judiciaire de Saint-Joseph-de-Beauce.

Il a été accusé d’harcèlement criminel (survenu le 2 novembre), intrusion  de nuit (survenu le 17 novembre), introduction par effraction dans un commerce (survenu le 13 novembre) et bris de  promesse (survenu le 18 novembre). Celui-ci a été gardé détenu pour subir une évaluation psychiatrique.

Le 15 novembre, un véhicule de style pick-up et une remorque d’outils ont été volés, à Saint-Joseph-de-Beauce. La  valeur du vol est estimée à un peu plus d’une centaine de milliers de dollars. Le véhicule, la remorque, ainsi qu’une  partie de son contenu, ont été retrouvés en début de semaine à Drummondville. Le dossier est toujours sous enquête.  

Dans la nuit du 15 au 16 novembre, deux vols sont survenus dans la cour d’un même commerce situé à Lac-Etchemin.  Des jouets et divers articles de maison ont été volés, pour une valeur d’une centaine de dollars.  

Dans la nuit du 21 au 22 novembre, un vol dans une remorque commerciale est survenu à Sainte-Rose. Un ou des  individus ont forcé la porte de la remorque et y ont dérobé de l’équipement spécialisé et des outils, pour une valeur  estimée d’une quinzaine de milliers de dollars.  

Code de la sécurité routière
Le 20 novembre vers 10 h 30, un automobiliste de 64 ans, de Saint-Joseph-des-Érables, a été intercepté sur la route  112 à Saint-Frédéric, pour avoir circulé à 153 km/h dans une zone de 90 km/h. L’homme a reçu un constat d’infraction  de 1 234 $ en plus de 14 points d’inaptitude inscrits à son dossier.  

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.