Publicité

14 janvier 2021 - 08:00

Scène policière

Fraudés au téléphone pour 10 000 et 5 000 $

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Un homme de 55 ans de Scott et sa conjointe ont été victimes d’une fraude pour un montant de près de 10 000 $, le 5 janvier.

Cette fraude est due à un appel d’un suspect se disant travailler pour une institution financière. Le dossier est sous enquête.

Le jour suivant, c'est une femme de 60 ans de Sainte-Marie qui a été victime de fraude pour un montant de près de 5 000 $.

Cette fois, suite à l’appel d’un suspect anglophone se disant travailler pour une agence luttant contre la fraude. Le dossier est sous enquête.

Enfin, dans la nuit du 8 janvier, un véhicule Subaru Impreza 2004 de couleur grise a été volé à Saints-Anges alors qu’il était stationné dans la cour d’une résidence. Le dossier est sous enquête.

Police de proximité
Dans les dernières semaines, plusieurs activités de prévention ont été réalisées dans le Centre de services
de Sainte-Marie, entre autres, un atelier de prévention sur les inconnus a été donné aux élèves de l’école
l’Éveil de Sainte-Marie.

Quant aux élèves de la maternelle de l’école de St-Bernard, un premier contact a été fait lors d’une discussion sur différentes règles de sécurité à respecter en présence d’inconnus.

De plus, deux ateliers de prévention sur la cyberintimidation ont été donnés aux élèves de l’école Barabé de St-Isidore en plus de deux ateliers sur l’intimidation à l’école de St-Bernard.

À lire également

La SQ prévient d'un stratagème de fraude téléphonique

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.