Publicité

8 octobre 2021 - 15:00

SOPFEU

Les activités humaines automnales sont un fort risque de feux de broussailles

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Bien souvent, lors du long congé de l’Action de grâce, les gens procèdent à la fermeture de leur chalet, vont à la chasse et font le nettoyage de leur terrain. La SOPFEU indique que toutes ces activités sont à l’origine d’une centaine d’incendies chaque automne.

D’ailleurs, ces jours-ci, le Québec connait des températures élevées, sans précipitation, ce qui provoque l’assèchement de la végétation et l’augmentation du niveau d’inflammabilité. Il rappelle que les feux de broussailles constituent non seulement une menace pour la forêt, mais également pour les bâtiments et les habitations qui se trouvent à proximité.

Brûlage des feuilles mortes et autres matières résiduelles

Lors du nettoyage de terrain, la SOPFEU encourage la population à opter pour des solutions écologiques :

• Utiliser les feuilles mortes comme engrais pour la pelouse en passant la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et épandre les résidus sur le terrain ;

• Utiliser les feuilles mortes pour protéger les végétaux de l’hiver en disposant des amas de feuilles autour des plantes de façon à laisser l’air circuler ;

• Enrichir le compost avec les feuilles et végétaux morts ;

• Se débarrasser des feuilles mortes en utilisant la collecte de résidus verts ;

• Transporter à l’écocentre les matières résiduelles, particulièrement les végétaux de plus grande dimension ou autres déchets.

Vous devez également vous renseigner auprès de votre municipalité concernant les règles quant aux brûlages domestiques, Activités récréatives automnales et fermeture des chalets

Les feux de camp mal éteints, les appareils de cuisson, les systèmes de chauffage, les mégots de cigarette et les véhicules tout terrain peuvent tous être à l’origine d’un incendie de forêt. Il est fortement conseillé de toujours surveiller et éteindre son feu, s’assurer du bon fonctionnement des appareils de chauffage, de bien éteindre les mégots et de privilégier les sentiers balisés en VTT.

Depuis le début de la saison de protection au Québec, 582 incendies combattus en zone de protection intensive ont affecté 8 032,2 hectares (ha) de forêt. À pareille date, la moyenne des dix dernières années est de 429 incendies ayant affecté 18 357 ha de forêt au Québec. La SOPFEU tient à rappeler qu’environ 75 % de ces incendies sont imputables à l’activité humaine.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.