X
Rechercher
Publicité

Scène policière

Sécurité routière: plusieurs interpellations en Robert-Cliche la semaine passée

durée 13h00
3 mai 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Les policiers de la MRC de Robert-Cliche ont procédé à plusieurs interpellations la semaine passée, notamment pour conduite avec les capacités affaiblies.

Une automobiliste de 49 ans, de Saint-Joseph, a été intercepté le 29 avril vers 3 h 15, sur la route 173 à Vallée-Jonction pour une vérification d’usage. La dame a finalement été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Celle-ci a refusé de fournir un échantillon d’haleine tel qu’exigé par les policiers. Son permis de conduire a donc été suspendu sur le champ pour une période de 90 jours et son véhicule a été saisi pour une période de 90 jours. Elle comparaitra au Palais de justice de Saint-Joseph de Beauce au mois de juillet prochain.

Les policiers sont aussi intervenus le 30 avril vers 1 h, sur une sortie de route sur l’avenue Lambert à Beauceville. Le conducteur, un homme de 34 ans de Saint-Jules, a été conduit à l’hôpital où une prise de sang a été effectuée afin d’établir son taux d’alcoolémie. L’enquête suit son cours, en attente des résultats du prélèvement sanguin.

Le 1er mai vers 18 h, un homme de 73 ans de la municipalité d’Adstock a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool sur la rue Notre-Dame à Thetford Mines. Son permis de conduire a été suspendu 90 jours et son véhicule saisi 30 jours en raison du taux d’alcool qui dépassait le double de la limite permise par la Loi. Cette interception faisait suite à une demande de surveillance pour conduite erratique.

Enquêtes criminelles
Les policiers de la MRC Beauce-Sartigan ont ouvert plusieurs enquêtes au cours de la dernière semaine.

Le 25 avril, ils ont ouvert une enquête pour une introduction par effraction dans une résidence du 1er rang à Saint-Honoré-de-Shenley. Divers objets tels qu’une caméra de chasse et des outils ont été volés.

Ils ont également ouvert une enquête pour un méfait survenu le 26 avril. Des arbres ont été abattus sur un terrain privé situé sur la 129e rue à Saint-Georges, à l’insu du propriétaire des lieux. Il s’agit d’arbres protégés situés sur une zone de protection des eaux.

Le même jour, les policiers ont aussi ouvert une enquête suite à un méfait commis sur un véhicule survenu sur la 29e rue à Saint-Georges. Un pneu de l’automobile a été crevé et une substance a été versée dans le réservoir à essence.

Entre le 18 et le 28 avril dernier, un ou des suspects ont volé un catalyseur sur une automobile qui était stationnée sur le stationnement d’une entreprise sur la rue Industrielle à Saint-Benoît-Labre. L’enquête suit son cours afin d’identifier le ou les auteurs de ce délit.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La SQ demande l’aide du public pour identifier un fraudeur qui se prétend médium voyant

La Sûreté du Québec demande l’aide de la population pour identifier un individu qui s’affiche comme un médium voyant et qui a fraudé plusieurs victimes depuis septembre 2020 dans plusieurs régions du Québec. Par l’entremise d’un site web et moyennant une rétribution financière, le suspect prétend avoir des dons lui permettant d’aider les gens à ...

Des arrestations pour vitesse et alcool au volant

La semaine dernière, les policiers de la Sûreté du Québec du Centre de services de Saint-Georges ont procédé à l’arrestation d’un homme pour excès de vitesse et d’un autre pour conduite avec les capacités affaiblies. Le 18 mai vers 2 h 45, les agents ont intercepté un véhicule qui circulait à 98 km/h dans une zone de 50 km/h sur le boulevard ...

durée Hier 21h07

Deux accidents à Saint-Georges en fin d'après-midi

Une septuagénaire s'est retrouvée coincée dans son véhicule après un accident de la route survenu vers 17 h 20 sur la 90e rue, à Saint-Georges, près de tennis de Beauce. D'après Stéphane Tremblay, agent de communication à la Sûreté du Québec, les pinces de désincarcération de l'équipe de sauvetage du groupe Cambi ont été nécessaires pour sortir ...