Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Scierie Alexandre Lemay et fils inc

Accident de travail mortel à Sainte-Marie: la CNESST remet son rapport

durée 11h00
14 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du  travail ayant coûté la vie à un chef d’équipe chez Scierie Alexandre Lemay et fils inc., le  7 avril 2022, à Sainte-Marie.  

Chronologie de l’accident  
Le jour de l’accident, le chef d’équipe assistait les mécaniciens à diverses tâches lors de la réparation du différentiel d’un écorceur. À la fin des travaux, il s’est approché de l’ouverture située au plancher afin d’y fermer le battant de la trappe ayant servi au passage des pièces en  provenance de l’atelier mécanique, situé au niveau inférieur. En se positionnant en bordure du vide pour abaisser le battant de la trappe, il a perdu pied et a fait une chute de 3,65 mètres, pour atterrir sur le chariot ayant servi au transport du différentiel. Les secours ont été appelés sur les lieux, et le travailleur a été transporté à un centre hospitalier, où son décès a été constaté.  

Causes de l’accident  
L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident.

Tout d'abord, le travailleur a fait une chute de 3,65 mètres, du premier niveau au sous-sol, sur un chariot de transport positionné sous l’ouverture de la trappe. Puis, il a perdu pied alors qu’il se positionnait en bordure du vide pour fermer la  trappe du premier niveau.  

À la suite de cet accident, la CNESST a interdit l’ouverture de la trappe située au premier niveau par l’apposition d’un scellé. L’employeur s’est conformé à cette exigence. Le battant de la trappe du premier niveau ayant été soudé, supprimant ainsi l’ouverture de plancher, le danger de chute a  été éliminé.  

Suivis de l’enquête  
La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à Prévibois, à l’ensemble des associations sectorielles paritaires et à tous les gestionnaires de mutuelles de prévention afin que leurs membres en soient informés.

Qui plus est, le rapport d’enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant les  programmes d’études Mécanique industrielle de construction et d’entretien et Opération d’équipements de production, afin de sensibiliser les futurs travailleurs.  

Comment éviter un tel accident  
Pour prévenir ce type d’accident, des solutions existent, notamment :  
- Toute ouverture au plancher servant au passage de pièces mécaniques ou autres doit être ceinturée d’un garde-corps lors de son utilisation. Le couvercle servant à la recouvrir doit être remis à sa place à la suite de son emploi.  
- Toute ouverture au plancher doit être ceinturée d’un garde-corps ou fermée par un  couvercle résistant aux charges auxquelles il peut être exposé. Celui-ci doit être maintenu en place et ne peut être déplacé accidentellement ou de manière inopinée.  
- L’employeur doit utiliser les méthodes et techniques visant à identifier, à contrôler et à  éliminer les risques lors de l’utilisation d’une ouverture au plancher pouvant menacer la  sécurité des travailleurs.  

Par la loi, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses travailleurs et travailleuses. Il a également  l’obligation de s’assurer que l’organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l’accomplir sont sécuritaires. 

Les travailleurs doivent faire équipe avec l’employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.  

À lire également

Accident de travail à Sainte-Marie : l'homme est décédé

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h40

Sortie de route à Saint-Éphrem

Une véhicule avec quatre personnes à bord aurait effectué une sortie de route cet après-midi à Saint-Éphrem-de-Beauce. L'accident serait survenu peu avant 15 h à l'intersection du rang Saint-Jean-Baptiste et de la route Pépin. Au moment de publier, la porte-parole du service des communications de la Sûreté du Québec n'était pas en mesure de ...

durée Hier 14h00

Collision mortelle à Frampton

Le conducteur d'une camionnette impliquée dans une collision, survenue hier en fin d'après-midi à Frampton, a succombé à ses blessures. C'est ce qu'a confirmé une porte-parole du service des communications de la Sûreté du Québec, lors d'un entretien téléphonique avec EnBeauce.com. Son décès a été constaté au centre hospitalier où il avait été ...

durée Hier 6h00

Plus de 7 000 constats d’infraction pour excès de vitesse émis en une semaine

Les services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), se sont unis afin de sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux dangers liés à la vitesse au volant. Ces actions ont été réalisées dans le cadre de l’Opération nationale concertée (ONC) Vitesse qui s’est déroulée du 31 mai au 6 ...