Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Elle a amassé plus de 18 000 $

Sylvie Gagnon relève le Défi têtes rasées Leucan avec fierté

durée 18h00
23 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Élevée par des parents toujours prêts à aider les autres, Sylvie Gagnon a suivi son cœur en s’engageant parmi les 10 Audacieuses du Défi têtes rasées de Leucan.

C’est dimanche dernier que la jeune grand-mère de 50 ans s’est fait raser la tête au profit des enfants malades. « C’est toute une transformation. J’avais les cheveux jusqu’aux seins et là c’est rasé à un. Il ne me reste vraiment pas grand-chose sur la tête », a-t-elle raconté à EnBeauce.com en riant. « Je me sens bien. C'est normal pour moi de donner aux autres. »

Cette femme optimiste et souriante compare son expérience à un accouchement. « Quand on tombe enceinte, on se dit “Oh non qu’est-ce que j’ai fais! Va falloir accoucher… est-ce que je vais être capable?” Puis finalement, rendu à l’accouchement, on s’impatiente un peu que ça finisse. Et là c’est un peu ça. Je me suis préparée et je me dis que je le fais pour une bonne cause! » Elle se sentait prête et sereine pour franchir le cap. 

Avec les neuf autres Audacieuses, elles avaient pour objectif commun d’amasser 200 000 $ pour les familles Leucan. En date de dimanche, elles avaient 210 000 $. Pour sa part, Sylvie a récolté plus de 18 000 $ durant cette campagne de cinq semaines. « On est vraiment contentes d’avoir atteint notre objectif commun », a ajouté la Georgienne.

Pourquoi participer à ce défi ?
Sylvie est propriétaire de la pharmacie Proxim à Saint-Honoré-de-Shenley et elle connaît donc très bien Audrey Morin, qui a elle-même relevé le défi l’an passé.

C’est donc elle qui l’a convaincue de se lancer. D’autant plus que Sylvie a déjà été bénévole pendant trois ans pour les Défis têtes rasées qui se sont tenues au Carrefour Saint-Georges il y a quelques années. Et puis elle a été grand-maman cette année aussi, pour la première fois.

« Les enfants malades c’est sûr que ça me touche beaucoup. Les enfants ne devraient pas avoir à connaître la maladie, personne en fait. Je trouve que c’est une bonne cause pour le faire. »

Elle a également précisé que c’était, pour elle, une super expérience. Elle s’est sentie très soutenue par son entourage et ses clients. Ça lui a permis de lâcher prise sur l’apparence physique. 

« On se remet en question. Pour moi le physique n'a jamais été important, je ne me maquille pas, mais les cheveux c’est comme notre identité. Là on se remet un peu en perspective de savoir c’est quoi des cheveux finalement, comparativement aux gens qui sont malades. Je pense que ça remet les valeurs aux bonnes places. »

Sylvie Gagnon est fière de cet accomplissement. Après tout, ce sont 10 femmes qui ont des caractères, des carrières et des vies totalement différentes, qui s’unissent pour une même cause et vivent la même chose au même moment. Elles ont rencontré des familles Leucan et cela leur a permis de réaliser que finalement se couper les cheveux ce n'est pas grand-chose par rapport à ce que vivent ces familles-là.

« Je n’ai vraiment aucun regret. Je suis juste contente d’avoir osé! », a-t-elle conclu.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le défi d'une mère en mémoire de son fils

Avec les membres de son équipe des Road Runner, Mélissa Rodrigue relèvera le 15 juin le Défi Kilimandjaro, qui prendra place au Parc de la Chute-Montmorency à Québec. Elle entreprendra le tout en mémoire de son fils, Alexandre Bouffard, décédé en 2021 d'un tumeur cérébrale, alors qu'il n'avait que 20 ans. Ce défi sportif consiste à monter 29 ...

Le cuisinier Beauceron Guillaume Couture brille dans la saison 13 des Chefs!

Depuis sa deuxième place en finale des Chefs! en 2020, Guillaume Couture a continué de marquer l'univers culinaire québécois, notamment avec sa seconde participation à l'émission les Chefs! cette année. Également enseignant à l'École hôtelière de la Capitale, le Beauceron revient, pour EnBeauce.com, sur son parcours, ses valeurs et ses projets ...

Dave Allaire : de l'ultra-marathon au vélo quotidien

Le mois de mai 2024 est officiellement le premier mois du vélo au Québec. En ce sens, EnBeauce.com est allé à la rencontre de Dave Allaire, un coureur d'ultra-marathon devenu cycliste quasi quotidien. Si, au départ, son sport de prédilection est la course à pied, Dave Allaire a découvert le plaisir du vélo après une blessure. « À la base, je ...