Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rencontre

Artisanat et partage sont les deux mots clés des Cercles de fermières

durée 18h00
17 novembre 2023
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Voir la galerie de photos

Les Cercles de fermières sont des lieux de socialisation pour les femmes qui échangent leur savoir-faire artisanal, et ce, dès l'âge de 14 ans.

Pour mieux comprendre leurs missions, EnBeauce.com a rencontré Louise Michaud, présidente du Cercle de Fermières L'Assomption #38, ainsi que Suzanne Rancourt, secrétaire.

Toutes les deux sont retraitées et investis dans ce cercle depuis plusieurs années déjà. Ensemble, elles racontent l'histoire des Cercles de fermières du Québec (CFQ), présentent leurs activités et témoignent de leur intérêt personnel pour l'artisanat. 

Le Cercle de Fermières L'Assomption #38 a été créé en 1952 et les femmes ont pris possession de leur local sous l'église de l'Assomption à Saint-Georges, en début d'année 1953. 

Dans cet endroit, elles tiennent des réunions le premier mercredi de chaque mois, de septembre à juin. Elles font également des activités, que l'on appelle les Entre-Amies, qui ont lieu presque tous les mardis à 13 h où on retrouve des cours ou des projets en tricot, couture, broderie, bricolage ou pour seulement socialiser.

De plus, il y a initiation au tissage pour les membres qui le désirent. C'est ce partage de connaissances qui est l'une des missions principales des CFQ, car cela va permettre que les techniques artisanales ne se perdent pas. 

Enfin, les membres du Cercle s'impliquent le plus possible dans la communauté. L'an dernier, elles ont tricoté des pantoufles  pour le Bercail, et cette année, des bonnets, chaussons, couverture de bébé, petits bas, chandails, marionnettes à doigt ont été remis au Centre Mère-Enfant de l'hôpital de St-Georges. 

Les réalisations des membres sont partagées dans le Facebook: Cercle de Fermières L'Assomption de St-Georges.

Pour entendre les deux passionnées, visionnez l'entrevue complète ci-dessus.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Aleksandr Olshevskyi et Anton Tymofieiev, deux amis se reconstruisent en terre libre

Deux ans jour pour jour après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, EnBeauce.com a rencontré Aleksandr Olshevskyi et Anton Tymofieiev qui ont dû quitter leur terre natale. Aleksandr est arrivé au Québec le 26 octobre 2022. À l’âge de 43 ans, il s’est établi seul à Beauceville et travaille chez Quirion-Métal en tant que soudeur-assembleur. Depuis ...

Guerre en Ukraine: la vie continue malgré le conflit, reconnait Sylvain Longchamps

À l'approche du deuxième anniversaire de l'invasion russe en Ukraine, EnBeauce.com a repris contact avec Sylvain Longchamps, un agronome originaire de Saint-Georges, qui habite le petit village de Gorodok, près de Lviv, dans l'Ouest de l'Ukraine. Un entretien vidéo pour savoir comment se passe la vie là-bas, à travers le conflit. « On s'habitue. ...

21 février 2024

David Latulippe : une ascension musicale de la Beauce à Starmania

David Latulippe, jeune comédien et chanteur originaire de Tring-Jonction, sera à Laval à la Place Bell, du 6 au 18 août prochains avec le spectacle Starmania pour une tournée québécoise.  L'artiste incarne le rôle de l'homme d'affaires Zéro Janvier sur la scène depuis 2022.  Enjoué et souriant seraient les deux mots qui viennent à l'esprit ...