Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En Corée du Sud

Snowboard cross: Olivier Gagné a eu du «fun» aux Jeux olympiques de la jeunesse

durée 18h00
15 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Âgé de 17 ans, Olivier Gagné revient d’une expérience en Corée du Sud où il a participé aux Jeux olympiques de la jeunesse en snowboard cross.

« C’était le fun, j’ai eu bien du plaisir! C’est la première fois que j’allais là-bas. Les gens étaient vraiment accueillants, l’expérience était le fun », a-t-il mentionné à EnBeauce.com lors d’un entretien téléphonique.

Le sportif de Lac-Etchemin est parti accompagné de sa sœur Anne qui agissait comme officielle durant l’événement. Bien qu’il ne se soit pas beaucoup vu sur place, Olivier a souligné que « c’était bien de savoir qu’il y avait quelqu’un sur qui je pouvais compter sur place. »

En ce qui concerne ses résultats, il a connu quelques accrochages étant donné que c’était sa première compétition de l’année. Il a terminé à la 13e position en individuel et en 14e place en équipe avec sa coéquipière, le tout sur 28 participants. « J’étais pas là pour faire les meilleurs résultats non plus donc je suis quand même content. Je n’avais aucune idée du calibre, donc je ne m’attendais à rien et j’allais là pour avoir du plaisir. » 

Au retour de la Corée, Olivier a participé à deux jours de compétitions organisées par la Fédération internationale de ski et de snowboard (FIS) à Val Saint-Côme où il a eu d’excellents résultats. 

Il est malheureusement tombé durant les qualifications du premier jour, « donc je n’avais pas un bon choix de gate, mais j’ai quand même réussi à gagner la journée », s’est-il réjouit. Le lendemain, il a terminé à la première position de toutes ses courses. 

Une saison intense à venir

La saison de l’Etcheminois ne fait que commencer. À la fin du mois, il participera à une compétition nord-américaine dans l'État de New York, puis à une autre en Ontario, ainsi que dans le Maine au début du mois de mars. 

De retour au Canada, il sera en Ontario pour le Championnat canadien junior organisé par la FIS, avant de retourner aux États-Unis pour une compétition nord-américaine dans le Colorado. 

Il souhaite également prendre part à la compétition nord-américaine au mont Saint-Anne où Éliot Grondin, de Sainte-Marie, sera présent également.

Finalement, Olivier espère se rendre aux Championnats du monde junior, cependant le lieu et la date de l’événement n’ont pas encore été révélés. « J’ai les points qu’il faut pour y aller, mais je dois faire une demande pour être accepté. Il y a des critères de sélection, il faut notamment être dans les six meilleurs au Canada. Ça devrait le faire! Mais j’ai hâte de voir où ce sera, car si c’est trop loin et que ça coûte trop cher, je ne pourrais pas y aller. »

Un rêve de famille

Le jeune sportif de Lac-Etchemin a commencé le snowboard cross à l’âge de 12 ans. Depuis, il est entraîné par plusieurs personnes, dont sa sœur Anne, ancienne championne du Canada de la discipline. Cependant, elle fait cette année, sa dernière saison comme entraîneuse. 

« Je m’attendais à ce qu'elle ne fasse pas ça trop longtemps, donc ça ne me dérange pas tant et je vais retourner avec un coach que j’ai eu pendant les deux dernières années.
Mais c'est sûr que c’était bien d’avoir une coach à temps plein
», a expliqué Olivier à propos de sa sœur.

Bien qu’ils ne s'entraîneront plus ensemble, ils visent le même rêve: participer aux Jeux olympiques d’hiver.

Anne voudrait être officielle, notamment pour les prochains JO qui auront lieu à Milan et Cortina d'Ampezzo en Italie, en 2026. Quant à Olivier, lui, s’imagine plutôt participer en tant qu’athlète aux Jeux de 2030. 

« Les JO de 2026 arrivent quand même vite, les sélections sont l'an prochain donc ça me surprendrait que je les fasse. Mais ceux dans six ans, si je continue, ce serait un bon but », a confié le snowboarder. 

En attendant, il vise un circuit de Coupe du monde. « J’aimerais faire la Coupe du monde au mont Saint-Anne c'est sûr. Aussi, peut-être que l’an prochain en début d'année, je voudrais faire une ou deux Coupes du monde. »

À lire également

« Je serai toujours proche du snowboard! », confie Anne Gagné

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Histoire de bulles: une croissance effervescente

Lorsqu’Éric Savard a offert un atelier de fabrication de savon à Kim Rioux, il ne savait pas encore que cela transformerait leur avenir professionnel.  À la fin des années 90, début des années 2000, Kim et Éric étaient en couple. « Quand elle se promenait dans les boutiques, elle était du genre à tout le temps vouloir toucher les testeurs et voir ...

20 avril 2024

« C'est toujours un moment difficile de dire qu'on arrête. » - François Talbot

« C'est toujours un moment difficile de dire qu'on arrête », a confié l'arbitre François Talbot à EnBeauce.com, lors d'une entrevue vidéo enregistrée à l'occasion de son départ. L'an passé il s'est blessé en fin de saison et pour ne pas finir sur une blessure, il avait décidé de refaire une saison. Aujourd'hui, après 37 années d'arbitrage au ...

19 avril 2024

Jacob Flickinger porté à son dernier repos

C'est sur la musique de la cornemuse qu'un long cortège a précédé les funérailles du travailleur humanitaire Jacob Flickinger, célébrées cet après-midi en l'église de Saint-Georges. Rappelons que cet ex-militaire de 33 ans a été tué le 1er avril, avec six collègues de l'organisme World Central Kitchen pour lequel il travaillait, lors d'une frappe ...