Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 mai 2018 - 13:18 | Mis à jour : 14:22

Trois élèves d'art plastique fabriquent une Firebird

Guillaume Internoscia

Par Guillaume Internoscia, Journaliste

Un projet d’art plastique innovateur de création d'un modèle réduit d'une Pontiac Firebird a été mis de l’avant à l’école des Appalaches de Sainte-Justine pour  développer la confiance en soi, la créativité, le sens de l’entraide et les aptitudes manuelles.

À lire également:

Inspiré directement du projet de la camionnette de la persévérance créée il y a trois ans à Saint-Joseph, le concept a été poussé plus loin cette fois en permettant aux élèves de prendre place à bord de leur réalisation et de la conduire une fois le projet terminé.

Ce projet sculptural est en fait une réplique d’une Pontiac Firebird 1970. Alexandre Noël et Wesley Fortier, des élèves de l’école des Appalaches de Sainte-Justine, ont travaillé sur le projet dans le cadre du cours d’arts plastiques. Ils ont ainsi fabriqué la carrosserie, le circuit électrique, la finition et ont appliqué la peinture. La carrosserie est faite de lattes de bois, de carton, de papier mâché et de papier d’aluminium.

Alexandre Veilleux a ensuite travaillé dans l’atelier de cette école, avec quelques élèves, pour construire le châssis de métal, la direction ainsi que le freinage.  Ce projet a été réalisé grâce à la précieuse collaboration de son enseignant en soudure, M. Jacques Grenier ainsi que la direction du centre des Bâtisseurs.

Ce projet d’envergure a contribué à susciter l’intérêt de ces trois adolescents dans la discipline des arts plastiques. Ils se sont identifiés à leur projet et ont recueilli des commentaires positifs à la suite de leur réalisation.

Le projet était présenté à l’exposition de fin d’année à l’école des Appalaches de Sainte-Justine qui avait lieu le 23 mai dernier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.