Publicité

20 avril 2021 - 10:00 | Mis à jour : 10:02

Rapport du Bureau des enquêtes indépendantes

Mort de Brandon Christian: aucune accusation portée contre les policiers

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) vient d'annoncer qu'il ne portera pas d'accusation dans le dossier de l'enquête indépendante instituée à la suite de l'événement survenu le 2 février 2020 à Saint-Georges, qui a entraîné le décès de Brandon Christian, 47 ans.

Après examen du rapport produit par le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), le DPCP conclut que l’analyse de la preuve ne révèle pas la commission d’une infraction criminelle par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ).

L’examen du rapport d’enquête préparé par le BEI a été confié à un comité composé de trois procureurs aux poursuites criminelles et pénales (procureurs). Ces derniers ont procédé à un examen complet de la preuve afin d’évaluer si celle-ci révèle la commission d’infractions criminelles. Deux procureurs qui ont participé à l’analyse du dossier ont rencontré et informé les proches de la personne décédée des motifs de la décision.

Rappelons que Christian est mort par balle en soirée du 2 février 2020 après une intervention, dans le secteur Ouest de Saint-Georges, de plus de deux heures de plusieurs policiers de la SQ qui ont tenté de maîtriser l'homme en état de crise et qui était armé d'un couteau et d'un bâton.

« Considérant l’attaque imminente auquel les policiers faisaient face, les armes en possession de l’homme et son défaut d’obtempérer à de nombreuses reprises, le policier qui a fait feu avait des motifs raisonnables d’estimer que l’emploi de l’arme à feu à l’endroit de l’homme était nécessaire pour sa protection et celle de ses collègues contre des lésions corporelles graves ou la mort. Conséquemment, le DPCP est d’avis que l’emploi de la force par les agents de la paix était justifié en vertu de l’article 25 du Code criminel. L’analyse de la preuve ne révèle pas à son avis la commission d’un acte criminel par les policiers de la SQ impliqués dans cet événement », peut-on lire dans le communiqué.

À lire également
L'homme tué par balle à Saint-Georges est Brandon Christian

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.