Publicité

13 janvier 2022 - 12:00

Introduction par effraction à Saint-Georges

L'audience des Montréalais accusés en Beauce se poursuit en février

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Mory Diallo, de Pierrefonds, et Moulad Wassim, de Vaudreuil-Dorion, tous deux impliqués dans une affaire d’introduction par effraction à Saint-Georges en septembre 2020, devront se présenter à la cour les 7, 8 et 9 février prochain.

Les deux hommes âgés de 21 et 26 ans sont passés en cour aujourd’hui au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

Le plus jeune des deux, Mory Diallo, doit se trouver un nouvel avocat ou une nouvelle avocate puisque Me David Leclair qui le représentait jusqu’alors a souhaité se retirer du dossier. Ce dernier estime que le lien de confiance entre les deux partis a été rompu. Le juge a accepté sa requête et a laissé environ une semaine à l’accusé pour remettre son dossier en ordre.

En ce qui concerne Moulad Wassim, il a simplement été indiqué que sa présence physique sera requise pour ces trois journées de requête où des témoins devraient être entendus.

Ils sont accusés d’avoir attaqué deux hommes âgés d'une trentaine d'années, dans une maison sur la 127e rue à Saint-Georges dans la nuit du 6 au 7 septembre 2020. Les chefs d’accusation qui pèsent contre eux sont : introduction par effraction avec l'intention de commettre un acte criminel, vol qualifié avec arme à feu, voies de fait grave en blessant un occupant et d'en avoir menacé un pour l'empêcher de contacter des secours, de l'avoir séquestré, emprisonné ou saisi de force. 

Rappelons que Shadi Hajj Hassan, inculpé pour tentative de meurtre avec une arme à feu lors de ce même événement, a été condamné à sept ans et neuf mois de prison suite à son jugement le 14 novembre dernier. Il était également accusé des mêmes faits que ces deux camarades, et a plaidé coupable pour tous ces chefs d'accusations.

À lire également

Plus de 7 ans de prison pour l'un des 5 accusés Montréalais

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.