Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Palais de justice de Saint-Joseph

Délits de nature sexuelle: Jean-François Asselin renonce à sa remise en liberté

durée 17h00
10 mars 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Accusé de plusieurs délits de nature sexuelle, Jean-François Asselin a renoncé ce matin à sa remise en liberté en attendant son procès.

L'homme de 38 ans, résident de La Guadeloupe, devra donc rester derrière les barreaux encore au moins plusieurs semaines. En effet, son prochain passage en cour au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce est fixé pour le 13 mai afin de décider de l'orientation que prendra le dossier.

L'accusé a déjà comparu plusieurs fois en salle d'audience, mais ses accusations s'accumulent au fur et à mesure. De ce fait, le juge Stéphane Poulin a estimé qu'il était bon de repousser à une date lointaine la prochaine rencontre afin de laisser le temps aux parties d'établir un portrait complet des accusations portées contre M. Asselin. Il a également été rappelé que le détenu a une interdiction de communication avec quatre femmes.

Selon ce qui est inscrit au rôle du palais de justice, il n'y a pas moins de 38 chefs d'accusations qui pèsent contre l'accusé. 

De son côté, Jean-François Asselin s'est adressé directement au juge pour lui demander l'autorisation de correspondre avec ses deux enfants âgés de 5 et 7 ans. Il veut simplement leur envoyer un dessin avec un mot pour leur dire qu'il les aime et qu'il est là pour eux, d'après ce qu'il a précisé. Cependant, le magistrat lui a fait savoir qu'il n'avait pas le rôle de prendre cette décision et son avocat a ajouté qu'ils en parleraient avec la DPJ pour voir ce qui était possible.

À lire également 

Agression sexuelle: le dossier s'alourdit pour Jean-François Asselin

Délits de nature sexuelle: de nouvelles accusations portées contre Jean-François Asselin

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 novembre 2022

Un Centre de médiation et d’arbitrage en copropriété voit le jour

Le Centre de médiation et d’arbitrage en copropriété (CMAC) a vue le jour au début du mois, grâce à des avocats chevronnés provenant de tous les cabinets reconnus en droit de la copropriété. Ils ont, en effet, décidé d’unir leurs forces et leurs idées avec l’objectif de régler plus rapidement, efficacement et à moindres coûts, les litiges entre ...

7 novembre 2022

La «loi 21» débattue devant la Cour d'appel du Québec dès aujourd'hui

Le plus haut tribunal de la province devrait commencer à entendre lundi les débats sur la constitutionnalité de la loi sur la laïcité, aussi connue sous le nom de projet de loi 21. Tant le gouvernement du Québec que les groupes qui s'opposent à la loi contestent une décision rendue en avril 2021 qui a largement confirmé la loi controversée sur ...

30 octobre 2022

Outiller les avocats sur la violence conjugale

Juripop annonce la toute première édition de Juri RDV, un événement qui permettra de mieux outiller les avocats accompagnant les personnes victimes de violences conjugales et sexuelles. Devant l’engouement envers les formations sur l’accompagnement des personnes victimes offertes aux juristes un peu plus tôt cette année, Juripop n’a pu que ...