X
Rechercher
Publicité

Poursuite en diffamation

Maxime Bernier doit verser 132 000 $ à Daisy Group

durée 12h30
15 mars 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Cour supérieure de l’Ontario vient de condamner le politicien Maxime Bernier à payer 132 000 $ à la firme de relations publiques Daisy Group, qu’il accusait de s’être adonnée à de la diffamation pendant les élections fédérales de 2019.

Le chef du Parti populaire du Canada avait entamé une poursuite en diffamation contre le groupe, et son président Warren Kinsella, qui le décrivait, ainsi que sa formation politique, d'être raciste, antisémite et anti-LGBTQ, entre autres.

En novembre 2021, la requête de M. Bernier avait toutefois été rejetée par un juge de la Cour supérieure de l’Ontario, qui avait estimé qu'elle constituait une poursuite-bâillon visant à brimer le droit d'une personne de s’exprimer librement. 

Daisy Group réclamait à l'ancien député fédéral de Beauce quelque 137 000 $ en frais juridiques mais le juge a abaissé le montant à 132 000 $. 

Un porte-parole de Maxime Bernier a indiqué par courriel que ce dernier n’irait pas en appel de la décision et examinait ses options sur la façon de payer cette amende.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 mai 2022

Deux nouvelles victimes accusent Jean-François Asselin

La liste des victimes de Jean-François Asselin, résident de La Guadeloupe, n'en finit plus de grandir. Accusé de plusieurs délits de nature sexuelle, il comparaissait à nouveau ce matin au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce. Deux nouvelles plaignantes se sont ajoutées aux six autres déjà concernées dans le dossier de l'homme âgé de 38 ...

21 mai 2022

Une action collective vise le Diocèse de Québec pour agressions sexuelles

C’est au tour du Diocèse de Québec en entier de devoir répondre des agressions sexuelles présumément commises par des membres du clergé sous son autorité.  La Cour supérieure a en effet donné le feu vert à une demande d’autorisation d’exercer une action collective contre le Diocèse pour des agressions sexuelles commises de 1940 à nos ...

16 mai 2022

Un Beaucevillois condamné pour contrebande de tabac

Le Beaucevillois Alain Doyon a été reconnu coupable d’infractions liées à la contrebande de tabac, vient d'annoncer Revenu Québec par voie de communiqué de presse. L’homme de 57 ans, qui a été condamné par la Cour du Québec, devra purger une peine de trois mois d’emprisonnement et payer des amendes totalisant 399 327 $. La Sûreté du Québec a ...