Publicité
19 juillet 2019 - 09:00

Des formations pour les citoyens sont disponibles deux fois par année

Un projet-pilote d'implantation du compostage à la Ville de St-Joseph

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La Ville de Saint-Joseph-de-Beauce a débuté un projet-pilote d’implantation du compostage à son hôtel de ville et au chalet municipal. Durant les prochaines semaines, les employés de la Ville et les jeunes du Camp de jour pourront pratiquer le compostage dans le cadre de leur travail et de leurs activités.

Cette semaine, le maire Pierre Gilbert a présenté aux participants les rudiments du compostage, les bénéfices de cette pratique et démontré que composter, c’est un geste facile à intégrer au quotidien.

« Contrairement à l’opinion de plusieurs personnes, faire du compost est très simple et accessible à tous, petits et grands citoyens. En faisant chacun un petit effort pour l’environnement, tous les gestes rassemblés ont un réel impact sur l’amélioration de notre milieu de vie », mentionne M. Gilbert.

Le comité Environnement et développement durable qui est composé de citoyens, d’élus et d’employés municipaux avait proposé le projet-pilote. Le but est de réduire la quantité d’ordures envoyée au site d’enfouissement.

Formations sur le compostage

Deux fois par année, les citoyens de Saint-Joseph-de-Beauce et des municipalités environnantes peuvent participer à des formations sur le compostage.  La prochaine est prévue le mardi 10 septembre à 19 h au chalet municipal.

Les Joselois qui participent à la formation pourront acquérir gratuitement un composteur de type machine à terre ou rotatif, selon leurs besoins.

Pour plus d’information ou pour s’inscrire, vous pouvez contacter François Roberge, coordonnateur en environnement, à la MRC Robert-Cliche au 418-397-4358 poste 231.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.