Publicité
25 novembre 2019 - 09:24 | Mis à jour : 09:40

Séance ordinaire du conseil de ville du 25 novembre

Complexe de soccer intérieur : le conseil de Saint-Georges lancera l'étude d'avant-projet

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Lors de la séance ordinaire du conseil de ville de Saint-Georges de ce soir, la Ville acceptera la réalisation d’une étude d’avant-projet pour la construction d’un complexe de soccer intérieur.

Une saga de longue haleine

La saga concernant la construction d’un stade synthétique couvert avait débuté en 2013 lorsque le promoteur privé Ali Gerba avait annoncé le projet du « Socccerplex ». Selon les plans initiaux, le terrain intérieur devait voir le jour d’ici la fin de 2014 à Saint-Georges sur les terrains de la cité du Cégep Beauce-Appalaches. Le complexe devait accueillir une académie de soccer internationale. Le partenariat qui avait été envisagé entre le public et le privé avait été annulé entre autres par le gouvernement québécois après plusieurs litiges.

En 2018, une pétition citoyenne circulait pour réclamer un stage synthétique couvert aux élus municipaux de Saint-Georges. À l’époque, il s’agissait de Steeve B., un parent d’un joueur de soccer. À l’époque, l’Association de soccer mineur de Saint-Georges (ASMSG) avait rencontré la Ville de Saint-Georges.

Un futur complexe ?

Pour le moment, la ville n’en est qu’à l’étape d’étude d’avant-projet. La firme Architectes Odette Roy et Isabelle Jacques inc. et la firme WSP Canada inc. auront ce mandat.

À lire également : 
Stade synthétique couvert : un projet qui stagne
Soccer : Saint-Georges formera de la relève de haut calibre​

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.