Publicité
10 décembre 2019 - 10:00

En raison des inondations du printemps dernier

Hausse inévitable de la taxe foncière à Sainte-Marie en 2020

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Tel qu'appréhendé par les élus du conseil, la Ville de Sainte-Marie n'a eu d'autre choix que d'augmenter substantiellement le taux de sa taxe foncière, contrainte de concilier les effets des inondations d'avril et du 1er novembre avec la prestation de services aux citoyens.

Ainsi, l'augmentation moyenne du compte de taxes du secteur résidentiel sera de 2,52% pour une maison évaluée à 212 440$, comparativement à 1,91% l'an dernier.

« N'eut été des inondations, nous aurions été en mesure de maintenir la hausse autour de 1,5% », a indiqué le maire Gaétan Vachon, qui a présenté hier le budget 2020 aux représentants des médias en compagnie du directeur général de la municipalité, Jacques Boutin, quelques heures avant son adoption finale en séance de conseil.

Il faut dire que l'administration municipale a émis jusqu'ici 311 permis de démolition de bâtiments, à la suite des deux sinistres, ce qui a entraîné une perte de 35 millions $ de la richesse foncière. La bonne nouvelle est que Sainte-Marie prévoit récupérer les deux tiers de cette valeur foncière par son développement résidentiel, commercial et industriel.

La facture de la débâcle d'avril et de la montée des eaux de la tempête automnale du 1er novembre est quand même salée, atteignant 1,7 million $.

« Toute notre organisation a subi les contrecoups de ce sinistre et nous sommes toujours en mode rétablissement et accompagnement. Des rencontres ministérielles se poursuivent pour discuter des impacts des inondations futures et convenir des solutions envisageables qui pourraient minimiser les effets néfastes de la rivière Chaudière tout en répondant aux différents règlements gouvernementaux en vigueur », a signalé le maire Vachon.

Le budget 2020 adopté hier soir s'élève à 25 693 890$ soit presque 500 000$ de plus que l'an dernier.  La tarification des services d'aqueduc (191$) et de collecte des ordures ménagères (200$) a légèrement augmentée alors que celle des égouts (110$) et de la vidange de fosses septiques (95$) est demeurée la même.

Malgré tout, la Ville de Sainte-Marie entreprendra des projets majeurs au cours de la prochaine année dont les démarches pour préparer un plan de revitalisation qui comprendra une nouvelle configuration du centre-ville, la construction d'une nouvelle caserne et l'implantation d'un nouveau développement dans le secteur Est.

Ce dernier élément est lié à l'agrandissement du périmètre urbain et l'acquisition d'un terrain de 87 hectares en zone agricole en bordure de l'Autoroute 73 pour lequel l'Hôtel-de-ville mariverain fait des représentations auprès de la Commission pour la protection du territoire agricole du Québec depuis cinq ans. M. Vachon a précisé que les discussions « avançaient » et qu'il espérait que cela puisse se régler au cours de la prochaine année « car la démarche est essentielle au développement de notre ville ».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Ça coûte cher a St Marie!!

    Gros luxe - 2019-12-10 22:50