Publicité
23 janvier 2020 - 04:00

5 ans d'attente de la décision du CPTAQ

Sainte-Marie obtient enfin le feu vert pour agrandir son périmètre urbain

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Ville de Sainte-Marie pourra enfin aller de l'avant avec des projets de construction domiciliaire alors que la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ) vient d'autoriser le dézonage de 84,5 hectares qui agrandira d'autant le périmètre urbain. Une demande qui aura pris cinq ans avant d'obtenir réponse.

« Dans les circonstances tout à fait particulières et spécifiques à cette demande, la Commission en vient à conclure que les conséquences positives de cette autorisation, quant aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques auxquels fait face cette communauté, l’emportent sur les conséquences négatives qu’elle pourra entrainer sur le territoire et les activités agricoles, notamment sur les lots dans la partie sud du site visé », peut-on lire dans la décision de la Commission qui remonte au 12 décembre dernier mais qui vient seulement d'être rendue publique.

La zone visée forme un quadrilatère situé entre l’Autoroute Robert-Cliche (A-73), la route Carter, le rang Saint-Gabriel et la route Saint-Martin.

On pourrait penser que les « circonstances » que mentionne le CPTAQ se rapportent aux inondations du printemps dernier qui ont durement touché Sainte-Marie qui a perdu plus de 30 hectares de terrain dans le centre-ville. Plus de 200 maisons sont tombées sous le pic des démolisseurs et une centaine subiront le même sort au cours de l'année.

Cela a accentué la crise de logements qui existait déjà à Sainte-Marie alors qu'une bonne partie des personnes qui ont perdu leur habitation ont été forcées d'aller s'installer dans d'autres localités.

En décembre dernier, lors du dépôt du budget municipal, le maire de Sainte-Marie, Gaétan Vachon, avait dit espérer que le dossier de l'agrandissement du périmètre urbain  puisse se régler au cours de 2020 « car la démarche est essentielle au développement de notre ville ». Les voeux du premier magistrat ont été exaucés.

 

 



 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.