Publicité

8 juillet 2020 - 06:00

Nouvelle requête citoyenne

Ordures et recyclage: Beauceville maintient toujours la cueillette aux deux semaines

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

L'administration municipale de Beauceville ne reviendra pas à une cueillette hebdomadaire estivale des ordures ménagères et de recyclage malgré une nouvelle requête — la deuxième en un mois, qui lui a été adressée en ce sens lors de la séance du conseil du 6 juillet.

Dans sa demande par écrit, la résidente, Joanie Gagné, estime que le ramassage des vidanges à tous les 15 jours « n'est pas suffisant » pour répondre à ses besoins et ceux de ses voisins.

Mais le conseiller du District No 1 et responsable du dossier, Keven Boutin, a expliqué que cette décision, prise par le conseil l'automne dernier, est notamment basée sur des études qui démontrent que 60% du contenu des bac à déchets n'est pas constitué d'ordures mais d'autres matières qui devraient se retrouver, soit au recyclage, soit au compostage, comme les rognures de gazon.

Il a en outre rappelé que la mesure faisait économiser quelque 22 000$ à la municipalité.

Revitalisation du centre-ville
La Ville de Beauceville déposera prochainement un règlement d'emprunt de 3 155 000 $ pour mettre en branle la Phase 1 du plan de revitalisation du centre-ville, lequel avait été présenté en grande pompe aux citoyens en décembre dernier.

Cette phase couvre le secteur situé entre Place Beauceville et la Maison du notaire Angers et délimité par le boulevard Renault et la 9e avenue.

À cet effet, deux résidences de cette dernière artère viennent d'être achetées, soit les numéros civiques 596 et 592, au coût respectif de 90 000 $ et 158 000 $. Ces maisons seront démolies pour faire place notamment au nouvel hôtel de ville.

Piste cyclable
La construction du nouvel aréna, qui a présentement cours en bordure de la piste cyclable au pied de l'École Jésus-Marie, entraîne notamment la réfection du ponceau qui enjambe le ruisseau Poulin  dans le secteur.

À cet effet, la Ville de Beauceville a octroyé, à la séance du conseil de lundi, un contrat de presque 100 000 $ aux Excavations de la Chaudière pour effectuer les travaux.

Toujours au sujet de la piste cyclable, la firme Stantec recevra des honoraires de 9 500$ pour présenter une estimation des coûts d'une traverse de la Route 173 aux Rapides-du-Diable. La firme devra comparer deux options possibles.

.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.