Publicité

1 octobre 2020 - 08:00

Au Québec, sept municipalités sur 10 contaminent toujours les rivières

Déversements d’eaux usées: entretien avec André Bélanger de la Fondation Rivières

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Voir la galerie de photos

La Fondation Rivières a profité de la Journée mondiale des rivières pour rendre public mardi une carte interactive des déversements d'eaux usées au Québec afin de sensibiliser les gouvernements et la population sur la qualité de l'eau des rivières.

Cet outil cartographique, réalisé en collaboration avec l'École des médias de l'UQÀM, s'appuie sur les données publiées par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) entre 2011 et 2019, a expliqué André Bélanger, directeur général de la Fondation Rivières au cours d'une entrevue vidéo accordée à EnBeauce.com.

Il permet aux citoyens et aux citoyennes, aux municipalités ainsi qu'à toutes les organisations soucieuses de la qualité de l'eau d'obtenir rapidement un portrait des rejets d'eaux usées sur leur territoire.

On entend par eau usée celle qui retourne dans le cours d'eau sans avoir été traitée par une installation d'épuration. C'est notamment le cas lorsque les égouts pluviaux versent leur trop-plein lors d'averses importantes.

Avec la carte interactive de la Fondations Rivières, en survolant les diverses options mises à la disposition des utilisateurs, il est notamment possible de suivre l'évolution de la situation sur différentes périodes.

Avec le nouvel Indice d'intensité développé par la Fondation Rivières, l'ampleur relative des déversements peut également être observée.

Situation en Beauce
Quelle est la situation des déversements d'eaux usées dans la vallée de la Chaudière? EnBeauce.com a retenu les données de la carte interactive pour cinq localités riveraines à La Chaudière: Saint-Georges, Beauceville, Vallée-Jonction, Sainte-Marie et Scott

Saint-Georges
Pour la Ville de Saint-Georges, qui compte 11 ouvrages de régulation, on a répertorié 169 déversements d'eaux usées en 2019; entre 2011 et 2019, ils totalisent 887. L'indice de l’intensité des déversements durant l’année 2019 pour Saint-Georges est très élevé (rouge).

Beauceville
Pour la Ville de Beauceville, qui compte 12 ouvrages de régulation, on a répertorié 61 déversements d'eaux usées en 2019; entre 2011 et 2019, ils totalisent 683. L'indice de l’intensité des déversements durant l’année 2019 pour Beauceville est élevé (ambré).

Vallée-Jonction
Pour la Municipalité de Vallée-Jonction qui compte 12 ouvrages de régulation, on a répertorié 12 déversements d'eaux usées en 2019; entre 2011 et 2019, ils totalisent 82. L'indice de l’intensité des déversements durant l’année 2019 pour Vallée-Jonction est faible (jaune moutarde).

Sainte-Marie
Pour la Ville de Sainte-Marie, qui compte huit (8) ouvrages de régulation, on a répertorié 201 déversements d'eaux usées en 2019; entre 2011 et 2019, ils totalisent 1282. L'indice de l’intensité des déversements durant l’année 2019 pour Sainte-Marie est très élevé (rouge).

Scott
Pour la Municipalité de Scott qui compte huit (8) ouvrages de régulation, on a répertorié 75 déversements d'eaux usées en 2019; entre 2011 et 2019, ils totalisent 137. L'indice de l’intensité des déversements durant l’année 2019 pour Vallée-Jonction est élevé (ambré).

La carte interactive peut être consultée sur le site fondationrivieres.org.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec le directeur général de la Fondation Rivières, André Bélanger.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Y'a pas de quoi d'être fier de ma ville (Saint-Georges). Bien dommage.

    Alain - 2020-10-01 08:43