Publicité

6 novembre 2020 - 04:00

Milieux humides et hydriques

Des objectifs de conservation à définir pour prévenir les inondations

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Dès cet hiver, le Comité de bassin de la rivière Chaudière (COBARIC) rencontrera les différents acteurs de son territoire afin de valider quels milieux humides et hydriques sont les plus prometteurs pour réduire le risque d’inondations.

C’est sous ce thème que le COBARIC, en concertation avec le milieu, élaborera les objectifs de conservation des milieux humides et hydriques (OCMHH), conformément aux exigences du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Cette tournée de concertation sera lancée dès que le plan concerté sera disponible.

Réalisé par l’organisme, l’Université de Sherbrooke et le Consortium Ouranos avec les MRC du territoire, ce plan établit les OCMHH à partir d’une modélisation hydrologique du bassin versant produite par l’Université de Sherbrooke. Elle permet d’identifier par sous-bassin versant quels milieux présentent le plus fort potentiel de réduction du risque d’inondations.

Ces rencontres avec les MRC, les municipalités et les différents intervenants en provenance des milieux agricoles et forestiers permettront ainsi de valider les résultats obtenus.

Le COBARIC profitera également de l’occasion pour discuter des enjeux liés à l’eau.

Ce comité a pour mission d’organiser, dans une perspective de développement durable, la gestion intégrée de l’eau à l’échelle du bassin versant de la rivière Chaudière.

Il favorise ainsi la pérennité de la ressource eau par la concertation et la participation des usagers de l’eau de son territoire. Pour y arriver, l’organisme élabore un Plan directeur de l’eau, outil régional par excellence pour prioriser les actions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.