Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Beauceville

Salaire du maire: un vote pour « régulariser la situation »

durée 08h00
19 janvier 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le vote tenu hier soir par les élus du conseil municipal de la Ville de Beauceville sur la hausse temporaire du salaire du maire François Veilleux en était un pour « régulariser la situation » puisqu'une partie des sommes impliquées ont déjà été versées à l'élu.

C'est du moins ce qu'a confirmé le directeur général, Serge Vallée, lors de la période de questions du public, présentée hier soir en mode virtuel via la plateforme Zoom, qui a précédé la séance du conseil. « Oui, il y en a [des montants qui ont été versés] », a-t-il répondu à la question d'EnBeauce.com.

Rappelons que le 9 décembre dernier, l'administration municipale a publié un avis public pour un projet de règlement modifiant temporairement le salaire du maire pour faire passer la paye annuelle du premier magistrat de 58 233$ à 82 956$ et les allocations de dépenses de 16 767$ à 17 044$.

Durant cette période de questions, à laquelle plusieurs contribuables ont participé, le maire Veilleux, et des membres du conseil, ont expliqué à quelques reprises que cette « compensation » était justifiée par le fait que le premier magistrat avait dû accomplir plusieurs tâches de représentation et de gestion durant l'absence et/ou le départ de cadres à la Ville, à savoir le directeur général, le directeur des travaux public et le directeur de l'urbanisme.

Tout cela, dans le contexte des inondations, de la démolition d'une centaine de maisons et commerces, de la construction du nouvel aréna, des projets de revitalisation du centre-ville et de la rive Ouest, sans oublier la crise du coronavirus.

François Veilleux a expliqué que son administration a fait le choix de ne pas aller chercher des ressources externes pour compenser les besoins ce qui a permis de « sauver entre 70 000 $ et 100 000 $ pour 20 000 $ en compensation au maire. »

« C'est de la reconnaissance que je vois dans cette compensation », a déclaré la conseillère du district 2, Marie-Andrée Giroux alors que son collègue du district 1, Kevin Boutin, a souligné le travail important fait par le maire pour soutenir les citoyens dans le dossier des inondations et de la démolition des maisons.

Hier matin, le conseiller du district 3, Sylvain Bolduc, avait fait savoir par le biais d'EnBeauce.com, qu'il entendait voter contre la proposition de la hausse temporaire du salaire du maire parce qu'il trouvait la démarche « irrespectueuse envers les citoyens » dans le contexte actuel.

Hier soir, il n'est pas intervenu durant la période de questions virtuelle. Mais comme promis, le conseiller Bolduc a voté contre la résolution, lors de la séance du conseil, qui a finalement été adoptée à la majorité.

Pas de pont d'or
Par ailleurs, la Ville de Beauceville n'a pas versé de « pont d'or » à l'ex directeur général, Félix Nunez, pour l'inciter à quitter ses fonctions au sein de l'administration municipale, a déclaré le maire Veilleux.

M. Nunez est tombé en congé de maladie en mars 2020 et n'est jamais revenu en fonction avant de finalement quitter son poste au mois d'août dernier. Il travaille depuis à son propre compte.

Son successeur, Serge Vallée, a indiqué que les seules sommes qui avaient été versées à Félix Nunez étaient celles auxquelles il avait droit compte tenu de ses années de service et de sa condition d'emploi.

À lire également:
Salaire du maire: le conseiller Sylvain Bolduc votera contre la hausse

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • ADQ
    André de Québec
    temps Il y a 3 ans

    Pour 👏 - ou - Contre 😡

    🔶 Décidément, c’est LA semaine de Beauceville❗️

    🔶 Grâce à la lecture d’un article sur EnBeauce j’ai découvert, tardivement il va sans dire et à regret, l’existence de ce jeune et talentueux artiste Pierre-Hervé Goulet, originaire de Beauceville.

    🔶 Sans limiter ce qui précède et pour valoir comme si ici au long récités je vous réfère à mes 2 commentaires le concernant et diffusés par EnBeauce le ou vers le 15 janvier dernier.

    🔶 En sus, ce matin, dans le cadre d’en apprendre encore davantage sur celui-ci et à moins d’errer, j’ai cru découvrir qu’il aurait une sœur prénommée Marie-Gabrielle qui semble être notamment l’autrice et la productrice d’un « disque » intitulé DARK (?) laquelle est aussi à l’évidence bourrée de talent.

    🔶 Conséquemment, je crois pouvoir en conclure à l’égard de cette famille originaire de Beauceville qu’assurément elle vous fait honneur et que je serais surpris que ça s’arrête sous peu.

    🔳 Je ne connais pas votre maire, tout comme je ne connais des deux jeunes Goulet que ce que j’y ai récemment lu sur la presse « web ».

    🔳 Comme je suis quelqu’un de poli et tout en étant prêt à reconnaître le dévouement sans limite de votre maire, permettez-moi , même comme étranger, d’exprimer une certaine « surprise » à la lecture de l’article ci-haut❗️

    P.S. « Aie toé, té même pas d’icitte; contente toé
    donc de lire les nouvelles de chez toé » !



RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 avril 2024

Une consultation pour la communauté d’affaires de Beauceville

Après la réalisation de trois cafés-citoyens ainsi qu’un sondage adressé aux acteurs du milieu communautaire, la Ville de Beauceville poursuit ses démarches de consultation publique pour les projets de revitalisation, cette fois auprès de la communauté commerciale et industrielle. À cet effet, elle organise un déjeuner-causerie dédié ...

11 avril 2024

Vote par Internet : Élections Québec met fin au projet pilote

Élections Québec a annoncé aujourd'hui, par voie de communiqué de presse, qu'elle mettait fin au projet pilote de vote par Internet, qui devait avoir lieu dans 21 villes de la province, dont Saint-Georges-de-Beauce, à l'occasion des élections municipales de 2025. Les trois entreprises qui ont répondu à l'appel d'offres visant à acquérir une ...

10 avril 2024

Saint-Georges: 12,6 M$ en permis de construction émis en mars  

La Ville de Saint-Georges a émis quelque 98 permis de construction et de rénovation au cours du mois de mars, pour une valeur totale de 12 625 118 $. Le plus important chantier autorisé consiste en des travaux d’amélioration de la ventilation et de la climatisation à l’école Les Petits-Castors, située au 11600, du boulevard Lacroix. Ce projet  ...