Publicité

18 janvier 2021 - 08:00

Beauceville

Salaire du maire: le conseiller Sylvain Bolduc votera contre la hausse

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 7

Le conseiller du district 3 de la Ville de Beauceville, Sylvain Bolduc, entend voter contre la proposition de la hausse temporaire du salaire du maire François Veilleux, lors de la séance du conseil municipal prévue ce soir.

« C'est irrespectueux envers les citoyens », a indiqué l'élu lors d'un entretien avec EnBeauce.com. « Dans la situation actuelle de la pandémie et le fait que plusieurs personnes vivent des crises financières, c'est irresponsable. »

Il ne se cache pas pour dire s'être fait « chauffer les oreilles » par plusieurs contribuables beaucevillois sur cette question.

Rappelons que le 9 décembre dernier, l'administration municipale a publié un avis public pour un projet de règlement modifiant temporairement le salaire du maire. La proposition mise sur la table ferait passer la paye annuelle du premier magistrat de 58 233$ à 82 956$ et les allocations de dépenses de 16 767$ à 17 044$. Cette hausse serait toutefois temporaire et ne s'appliquerait rétroactivement que pour l'année  2020.

Dans un communiqué de presse émis le 17 décembre, la Ville de Beauceville avait apporté « des informations additionnelles » pour expliquer cette hausse.

« Le salaire du maire a été augmenté temporairement pour une charge de travail plus élevée durant la  période [...] Le Conseil a d’ailleurs choisi de poursuivre le développement malgré que le maire se soit retrouvé sans support suffisant pour faire tous les suivis avec les divers ministères, promoteurs ainsi que la population suite à la perte d’employés clés qui accompagnaient le maire dans ces tâches  en temps normal », pouvait-on lire dans le communiqué d'alors.

Ici, la Ville faisait référence notamment au directeur général, Félix Nunez, qui est tombé en congé de maladie à compter du mois de mars et qui n'est jamais revenu en fonction avant de finalement quitter son poste au mois d'août dernier.

« L'effort, on l'a donné quand on a augmenté le salaire de 35 000 $ à 58 000 $ », de faire remarquer Sylvain Bolduc en référence au fait que le poste de maire à Beauceville soit passé à temps plein au cours de l'été 2019.

Le conseiller, qui représente son district depuis 2012, avoue sincèrement se sentir de plus en plus « isolé et muselé » à la table du conseil et s'être fait « rentré dedans » à plusieurs reprises sur ses prises de position depuis l'élection de François Veilleux comme maire en 2018. 

Notons que pour faire davantage « passer le message », la Ville de Beauceville diffuse depuis deux semaines sur sa page Facebook une vidéo, préparée par une firme externe, mettant en scène le maire Veilleux dans laquelle il explique les raisons qui motivent les compensations financières versées. Il met aussi l'emphase sur la « transparence » de son administration dans la démarche.  Une capsule qui a des airs de campagne électorale alors que les élections municipales auront lieu le 7 novembre prochain dans l'ensemble des municipalités du Québec.

Compte tenu que la séance de ce soir se tient de manière virtuelle en raison de la pandémie de la COVID-19, les contribuables de Beauceville intéressés pourront poser des questions sur l’ajustement du salaire du maire, via la plateforme ZOOM, entre 19 h à 19 h 30. Les détails de connexion se trouvent sur le site Web et la page Facebook de la Ville de Beauceville.

À lire également:
Hausse du salaire du maire de Beauceville: une mesure temporaire pour l'année 2020
Beauceville: un maire à 100 000 $ pour un budget de 11 M $

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Petite politique. La question que le journaliste aurait dû poser: allez vous vous présentez à la mairie?
    D'ailleurs, la feuille de route du maire est beaucoup plus élégante que ce conseiller

    J - 2021-01-18 08:58
  • Bravo M. Bolduc de vous tenir debout et de représenter la population . J'admire votre courage de faire face aux autres élus de notre municipalité. Sachez que vous n'êtes pas seul, la majorité vous appuie!

    Lucie Veilleux - 2021-01-18 09:15
  • S'il se présente, représentera-t-il la.majorité de la ville ou l'ancienne paroisse?

    J - 2021-01-18 09:19
  • J'aimerais bien savoir combien à coûte cette publicité et qui vas payer pour ça?
    Certains citoyens seront muselés pour leur questions car ce ne sont pas tout les ordinateurs qui peuvent télécharger cette application ils sont sûrement su courant pour limiter les questions. Félicitations M. Bolduc pour votre prise de position les autres élus Municipaux qui vont voter pour jouent leurs sièges du mois de novembre prochain.

    Jean-Pierre - 2021-01-18 13:21
  • En espérant que les autres conseillers feront de même. La population devrait également donner son opinion avec insistance dans ce dossier.

    Claude - 2021-01-18 14:40
  • Enfin quelqu'un qui respecte les contribuables. Moi aussi je crois qu'il l'a eu son augmentation l'an passe. Le maire de Ste-Marie a un salaire de $78,337 pour gerer un budget de $26,445,659 pour une population de 13,565 citoyens. On et loin du compte avec un budget de $11,000,000 et 6639 habitants.

    Daniel Roy - 2021-01-18 14:44
  • Merci M.Sylvain Bolduc de nous représenté et de vous tenir debout pour reprendre les paroles d'un autre citoyen .

    Bertrand Veilleux - 2021-01-20 19:25