Publicité

23 août 2021 - 11:00

Séance du conseil

La MRC de La Nouvelle-Beauce offre 12 000 $ à La Beauce Embauche

Par Salle des nouvelles

La MRC de La Nouvelle-Beauce a tenu sa séance régulière le 17 août. Il a été question d’une contribution financière important à La Beauce Embauche et l’intention de se joindre à la voix de l’UMQ contre l’intimidation et la diffamation sur les réseaux sociaux.

La MRC de La Nouvelle-Beauce versera une contribution de 12 000 $ à l’initiative régionale La Beauce embauche pour soutenir ses démarches d’attraction de la main-d’œuvre chez nous. Le montant couvre la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021.

Les trois MRC du territoire de la Beauce sont engagées dans cette initiative. Fondée en 2014, La Beauce embauche a participé à de nombreuses Foires de l’emploi, a visité des centres de formation et a accueilli en région plusieurs personnes intéressées par la vie en Beauce. De plus, elle a créé des campagnes publicitaires à l’échelle provinciale, mis en place une banque de candidatures pour les employeurs et a concerté le milieu d’affaires autour d’un objectif commun : attirer les meilleurs travailleurs disponibles.

Le conseil joint sa voix à l’UMQ pour demander au gouvernement d’agir contre l’intimidation et la diffamation sur les réseaux sociaux

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a adopté le 4 décembre 2020 la déclaration d’engagement « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie » et a invité toutes les municipalités du Québec à se joindre au mouvement, auquel la MRC de La Nouvelle-Beauce a adhéré.

En lien avec cette déclaration, notre MRC se mobilise maintenant contre les attaques répétées sur les réseaux sociaux envers les élus municipaux. L’intimidation, la violence verbale, la diffamation et tous les gestes pouvant nuire à l’intégrité ou à la réputation d’un élu, devraient être des gestes punissables à titre d’infraction pénale.

À cet effet, le conseil de la MRC demande au gouvernement provincial que soit créée, le plus rapidement possible, une loi facilitant la poursuite des délinquants qui contreviennent à l’article 4 de la Charte des droits et libertés de la personne, soit que toute personne a le droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation.

La situation actuelle est d’autant plus préoccupante que ces gestes répréhensibles sont un frein à l’implication citoyenne en politique, un grave enjeu à la veille des élections municipales qui se tiendront à l’automne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.