Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les maires et médecins s'allient

4e vague de COVID-19 : « Ça nous prend une gouvernance locale »

durée 18h00
25 août 2021
2ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

À l'arrivée de la 4e vague de COVID-19, le préfet de Beauce-Sartigan, Normand Roy, et le maire de Saint-Georges, Claude Morin, se joignent à plusieurs autres maires et préfets ainsi qu'à 800 médecins de la province pour demander au gouvernement du Québec de rétablir la gestion de proximité pour mieux dispenser les services aux patients en région.

Ceux-ci estiment que la 4e vague met en évidence les disparités importantes entre les régions, notamment en ce qui a trait au nombre de cas actifs, au ratio de population vaccinée, à la disponibilité des ressources et à la pénurie de personnel médical, sans compter les retards en chirurgies.

« On s'est aperçu, depuis le début de la pandémie, que ça nous prend une gouvernance locale », d'indiquer Claude Morin lors d'une entrevue téléphonique avec EnBeauce.com. « À Saint-Georges on a deux CHSLD public et un privé, en plus d'avoir un hôpital et il n'y a aucune gouvernance sur place. C'est toujours au maire et au conseil municipal qu'on pose les questions alors qu'on a pas plus de réponse que les citoyens. »

Comme ces alliés, il regrette de n'avoir personne à qui s'adresser sur le terrain et voudrait simplifier le processus pour que les centres hospitaliers puissent agir en fonction de leurs besoins et de leur réalité. Si chaque hôpital possède une direction locale, il aura la capacité d'adapter l'organisation de ses soins et de répondre plus efficacement à la 4e vague.

« Avec la pénurie et la fatigue des travailleurs de la santé, il est d'autant plus crucial que le réseau puisse s'appuyer sur une organisation locale cohérente, efficiente et mobilisée », a rappelé la Dre Isabelle Lepage, vice-présidente du Regroupement québécois de médecins pour la décentralisation du système de santé (RQMDSS).

« On veut pouvoir s'asseoir à la même table lorsqu'on à un problème, un peu comme la commission scolaire. Nous on est trop loin de la prise de décision. Il faut descendre la gouvernance sur le terrain comme c'était dans le temps », de conclure le maire de Saint-Georges.

Les élu.e.s régionaux et les représentants du RQMDSS dresseront un portait de la situation et feront état des solutions qu'ils proposent, lors d'un point de presse qui aura lieu le vendredi 27 août à 10 h au Centre Saint-Pierre à Montréal. 

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • É
    écoeuré
    temps Il y a 12 mois
    bizarre il a juste les yeux de francois lécoeurréegault et christien dubé qui ont rien vues c.est terribles ce que les yeux du pouvoirs peuvent faire
  • MR
    Monique Roy
    temps Il y a 12 mois
    Le maire de St-Georges avait appuyé le Parti libéral du Québec et Gaëtan Barrette lors de la dernière campagne et aujourd'hui il milite contre les mesures qu'il a appuyé! Il avait payé full publicité pour donner son appui aux libéraux Dur à suivre.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’espace Carpe Diem sera officiellement inauguré le 2 septembre

En opération depuis maintenant plus d'un an, c'est le vendredi 2 septembre que sera officiellement inauguré l'espace Carpe Diem de Ville Saint-Georges.  « Ce sont vos taxes [les contribuables] qui l'ont payé à 100%, c'est votre parc! (...) Il n'y a aucune place au Québec qui compte des installations de qualité semblable », a lancé le maire Claude ...

11 août 2022

Une nouvelle inspectrice en urbanisme pour la MRC des Etchemins

Valérie Talbot a été nommée au poste d’inspectrice en urbanisme par la MRC des Etchemins. Elle se joint à l’équipe du Service d’inspection de la MRC qui veille à l’application des règlements municipaux en matière d’urbanisme et d’environnement. En plus de répondre aux questions des citoyens en ces matières, elle procédera à l’analyse des ...

10 août 2022

La MRC Beauce-Centre obtient du financement pour l’accueil de réfugiés ukrainiens 

Dans le cadre  du programme Accueillir en français, chapeauté par la Fédération québécoise des municipalités (FQM), la MRC Beauce-Centre a obtenu une aide financière de 16 376 $ pour accompagner les personnes issues de l’immigration,  principalement les réfugiés ukrainiens, dans leur intégration à leur nouveau milieu de vie et pour favoriser leur ...