X
Rechercher
Publicité

Mesures d’atténuation

Inondations : Beauceville se dit proactive

durée 14h15
15 mars 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Depuis plusieurs mois, la ville de Beauceville a pris différentes mesures pour atténuer les risques d’inondations. De plus, elle rappelle à sa population de se préparer en cas de crue printanière. 

Depuis 1992, la ville et son organisation municipale de sécurité civile mettent en place des mesures pour informer sa population et tenter de minimiser les impacts d’une crue printanière pour ses résidents et entreprises situées en zone inondable ou à risque.

D’ailleurs, l’inondation la plus importante remonte en 2019, alors qu’en à peine 20 minutes Beauceville avait connu une montée des eaux de plus de 100 ans. Cela avait forcé les autorités à trouver des solutions plus durables pour éviter à nouveau une catastrophe.

Mesures d’atténuation des risques d’inondation et de protection de la population

Une estacade flottante a été installée à la fin de l’automne 2021 au nord des Rapides-du-Diable. Le but est de favoriser la formation hâtive d’un couvert de glace et qui limite l’accumulation de frasil. Cette solution avait été trouvée après 2019.

Le service des travaux publics a installé des blocs de béton de type Jersey à divers endroits longeant le boulevard Renault, entre la rivière et les bâtiments pour les protéger des glaces qui pourraient faire des dommages en cas de montée des eaux.

Pour une troisième année, les autorités ont fait appel à la pelle amphibie de l’entreprise spécialisée ECO-Technologies. Ils commenceront dès demain pour un total de 60 heures. Le but est de créer une brèche au centre du couvert de glace pour créer une soupape de sécurité pour le volume d’eau à venir de la fonte de la neige et des glaces. Cela devrait limiter les embâcles qui se forment généralement au centre-ville.

En 2020 et 2021, les travaux effectués avaient donné de bons résultats en libérant complètement les glaces au nord du centre-ville (d’en aval du secteur du Rocher/derrière Agropur jusqu’en aval du centre-ville). Tel que souhaité, les travaux ont aussi permis aux glaces provenant du sud de circuler plus librement et, lors de la formation de l’embâcle en aval du centre-ville, de libérer celui-ci de toute retenue en aval.

Les deux équipes de ECO-Technologies travailleront en continu à partir d’en amont de l’embouchure de la rivière des Plante jusque vers l’embouchure de la rivière du Moulin, au centre-ville (± 7 km). Advenant que les conditions du couvert de glace ne permettent pas d’effectuer la distance prévue, le second objectif qui devrait être atteint sera jusqu’au 183, avenue Lambert.

« Nous effectuons ces travaux dans le cadre des mesures recommandées et que nous avons choisies en matière d’atténuation des risques d’inondation et nous souhaitons ainsi protéger du mieux possible nos résidents et entreprises situés dans les zones à risque. C’est une priorité! », mentionne le maire François Veilleux.

Bien se préparer 

Le Service des communications rappelle aux résidents et entreprises situés dans les zones à risque qu’ils sont les premiers responsables de leur sécurité et celle de leurs employés et de leurs proches et, qu’à cet effet, il est primordial de bien se préparer pour faire face à une éventuelle inondation.

Un document « Aide-mémoire » leur est remis de porte à porte en mars de chaque année par les membres de la brigade incendie. Il contient toutes les informations nécessaires pour savoir quoi faire avant, pendant et après une inondation et une foule d’autres informations essentielles. Le document est disponible sur le site Internet de la Ville dans la section « Sécurité civile / Mesures d’urgence ».

« Il est aussi important que les résidents qui risquent une éventuelle évacuation de leur résidence, se préparent pour une période de 72 heures tant pour l’hébergement temporaire auprès de proches et amis que pour leurs effets personnels essentiels et, aussi, de ne pas oublier de prévoir le déplacement de leurs véhicules et la prise en charge de leurs animaux. » rappelle le directeur général et coordonnateur de la sécurité civile, Serge Vallée.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 mai 2022

Saint-Georges souhaite offrir plus d'activités à ses aînés

Lors de la séance du conseil qui s’est tenue hier soir, les élus de Saint-Georges ont approuvé la demande d’un soutien financier qui permettrait d’offrir plus d’activités aux aînés. Ce fonds provient de la Politique de développement du territoire, volet régional. Étant donné que la Ville estime qu’il est important d'assurer aux aînés un milieu de ...

25 mai 2022

Ville de Saint-Georges: vente à l'encan ce samedi

La Ville de Saint-Georges tiendra sa vente à l’encan annuelle ce samedi 28 mai à compter de 9 h au centre sportif Lacroix-Dutil. Les visiteurs pourront procéder à l’achat de matériels usagés dont du matériel informatique; des chaises en bois, en plastique et de bureau; des mobiliers et équipements de bureau (classeurs, casiers, etc.); des ...

22 mai 2022

Concours de photos pour les 125 ans de Vallée-Jonction

Dans le cadre des célébrations du 125e anniversaire de fondation de la Municipalité de Vallée-Jonction, qui auront lieu l'an prochain, un concours de photos vient d'être lancé pour illustrer le calendrier des festivités. Sur le thème Il fait bon vivre à Vallée!, les photographes sont invités à soumettre des clichés mettant en vedette les ...