Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Explication avec Esther Fortin

Saint-Georges: protéger le patrimoine grâce au comité de démolition

durée 18h00
27 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

Le patrimoine de Saint-Georges peut désormais compter sur la bienveillance du Comité de démolition qui a été instauré depuis la réunion du conseil du 11 septembre.

Trois conseillers municipaux font partie de ce comité obligatoire, soit Esther Fortin, Tom Redmond et Olivier Duval. Celui-ci a été créé suite à l'entrée en vigueur, en avril 2021, de la Loi sur le patrimoine culturel, qui a été revisée. Ainsi, chaque MRC devait faire l’inventaire des bâtiments de son territoire afin de déterminer ceux qui devaient être classés patrimoniaux. 

À Saint-Georges, il y a 135 bâtiments classés. Notons que si l'inventaire n’avait pas été fait, tous les bâtiments datant d’avant 1940 auraient été concernés par ce règlement de démolition. 

« Ce nouveau règlement est très encadrant. Il y a des règles assez sévères. Par exemple, si j’ai une maison qui date de 1975 et que je veux la démolir pour X raisons, je demande un permis de démolition et ça va suivre le cours normal. Mais si je suis propriétaire d’un bâtiment classé parmi ces 135, eh bien là il y a toute une série de documents et un processus à respecter pour pouvoir détruire tout ou une partie de ce bâtiment. Il y a de nombreuses conditions à remplir », a expliqué Esther Fortin, présidente du comité, interrogée par EnBeauce.com.

Classer le patrimoine

La classification du patrimoine se fait selon cinq catégories qui sont les mêmes partout au Québec: celui à caractère exceptionnel, supérieur, fort, moyen ou faible. Qui plus est, toutes les municipalités de la province en ont dans chaque catégorie, mais chacune à son échelle. « Un bâtiment à caractère exceptionnel à Saint-Georges sera différent d’un bâtiment à caractère exceptionnel à Québec par exemple, car les bâtiments sont plus vieux. »

À titre d’exemple, l'église de Saint-Georges, sur la rive ouest, et le centre culturel Marie-Fitzbach sont classés à caractères exceptionnels; la salle paroissiale dans l’ouest est classée au niveau supérieur; le centre d’éducation des adultes Monseigneur Beaudoin dans la classe moyenne.

Comité décisionnel

Le comité de démolition est décisionnel et non pas consultatif. Cela signifie que s’il estime qu'un bâtiment concerné par une demande ne doit pas être démoli, alors c’est définitif, il ne sera pas démoli. Cependant, si la demande est acceptée, d’autres intervenants peuvent agir sur la décision. « Si c'est non, c’est non, le conseil ne peut pas renverser la décision. Mais si c’est oui, le conseil de ville à une période pour s’opposer à la démolition, puis la MRC également. C’est un très long processus. »

Il y a aussi des amendes prévues. « Si quelqu’un démolit sans permis, les amendes sont salées et elles seraient données par un juge. Pour une personne entre 10 000 et 250 000 $ et pour une personne morale, ça peut aller jusqu’à un million. »

À ce jour, aucun des 135 bâtiments concernés à Saint-Georges n’est visé par une demande de démolition.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 juin 2024

Un marché public pour la MRC Beauce-Centre

Le Marché public Beauce-Centre vient d'être lancé par plusieurs municipalités du territoire de la MRC du même nom. Il sera en opération tous les dimanches, jusqu'au 15 septembre, sur les terrains de l’église Saint-François d'Assise de Beauceville. On y offrira des denrées de producteurs locaux. Le marché sera ouvert de 10 h à 15 h. En cas de ...

13 juin 2024

Un nouveau projet de construction sur le boulevard Lacroix

Des travaux de prolongement de services sont actuellement en cours à l'arrière du centre Dixtraction et des assurances Promutuel sur le boulevard Lacroix à Saint-Georges. Propriétaire des terrains, l'entreprise de construction Raymond Poulin Inc., a confirmé à EnBeauce.com, que le but des travaux étaient de faire évoluer la rue privée en une ...

13 juin 2024

Coupe forestière dans le rang Chaussegros: Saint-Simon-les-Mines fait une mise au point

La Municipalité de Saint-Simon-les-Mines vient de publier sur sa page Internet une mise au point à la suite de l'article paru dans le journal La Presse du 10 juin, sous le titre Une forêt «à forte valeur écologique» en partie rasée pour 100 00 $. On y traite de la coupe forestière sur un lot cédé gratuitement par le gouvernement à la localité, situé ...