Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sur le problème du trafic lourd

Saint-Georges: des citoyens de la 90e rue mécontents

durée 16h15
29 novembre 2023
Germain Chartier
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Germain Chartier, Journaliste

Lors de la dernière séance du conseil de ville de Saint-Georges, le lundi 27 novembre, plusieurs habitants de la 90e rue étaient présents dans la salle pour tenter d'interpeler les conseillers à la trop grande présence de véhicule lourd dans ce secteur.

En effet, le dossier serait sur la table depuis sept mois et les habitants ne semblent pas avoir eu de réponse à leurs questions face à ces désagréments. 

« Suite à votre lettre de refus, nous l'avons bien analysé et nous en avons tiré des conclusions. Après plus de 7 mois de pourparler sur les désagréments que nous subissons sur la 90e rue, de belles promesses que vous nous avez faites, nous constatons nous être fait niaiser sérieusement » a lancé Gilles Pomerleau, habitant de la 90e rue lors de sa prise de parole. 

« Nous pouvons tous constater, après votre lettre de refus, que vous n'étiez aucunement sincère dans vos pourparlers et discussions. Nous constatons que ce dossier traîne depuis 7 mois en longueur sur votre bureau. Votre lettre du 3 octobre ressemble plutôt à une lettre " débarrassons-nous et écrivons n'importe quoi en espérant que cela va passer". Une lettre écrite en toute panique, on dirait, un vendredi après-midi à 16 h dans laquelle rien ne tient dans vos objections à nos demandes ». 

En solution, le groupe d'habitant propose de faire passer les camions par la 98e rue et la 25e avenue. Une solution difficile à satisfaire pour la Ville car la 90e rue a été conçue pour le trafic lourd. Plusieurs entreprises présentes dans ce secteur n'ont d'ailleurs pas d'autres choix que de l'emprunter. 

Le conseil n'a pas plus réagi à cette prise de parole au vu de la complexité de cette demande. Cependant, la Ville va réitérer sa demande de surveillance de la vitesse sur cette portion auprès de la Sûreté du Québec. 

En bref

Les conseillers ont validé une aide financière de 100 000 $ pour le Comité des Fêtes de Saint-Georges pour lui venir en aide dans ses activités de 2024. 

La Ville a également adopté une résolution sur l'appui au Cégep Beauce-Appalaches dans le cadre du programme d'aide financière aux infrastructures sportives, récréatives et plein-air, pour le projet de construction d'un nouveau gymnase double.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 février 2024

Deux nouveaux projets de logement autorisés à Saint-Georges

La Ville de Saint-Georges vient de donner son autorisation à la mise en chantier de deux projets de développement résidentiel sur son territoire.   Pour le premier, le promoteur érigera huit habitations de huit logements sur la 22e avenue et la 156e rue. L'investissement est de 16 M$. Une seconde entreprise procédera à un prolongement de 240 ...

27 février 2024

Les employés des loisirs demandent plus d'efforts à leur employeur

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 26 février, une vingtaine d'employés du service des loisirs et de la culture étaient présents pour montrer leur mécontentement face aux négociations.  En effet, ces derniers estiment que les dernières offres ne sont pas assez satisfaisantes. Lors du traditionnel tour de table sur les réunions ...

27 février 2024

Infrastructures d’eau: plus de 5,5 M$ octroyés à la Ville de Beauceville

C'est par voie de communiqué de presse que le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé ce matin, au nom de sa collègue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, des aides financières totalisant 5 585 221 $ à la Ville de Beauceville, pour qu'elle puisse effectuer divers travaux d’infrastructures d’eau sur son territoire. Les ...