Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En réaction à un article paru dans La Presse

Coupe forestière dans le rang Chaussegros: Saint-Simon-les-Mines fait une mise au point

durée 12h00
13 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

La Municipalité de Saint-Simon-les-Mines vient de publier sur sa page Internet une mise au point à la suite de l'article paru dans le journal La Presse du 10 juin, sous le titre Une forêt «à forte valeur écologique» en partie rasée pour 100 00 $. On y traite de la coupe forestière sur un lot cédé gratuitement par le gouvernement à la localité, situé dans le rang Chaussegros. Nous reproduisons ici l'intégrale du message de l'administration de Saint-Simon-les-Mines.

Précisions sur la coupe forestière dans le rang Chaussegros

La publication récente d’un article sur la coupe de bois dans le rang Chaussegros par un quotidien montréalais nous amène à préciser certains faits.

Le texte et son titre ridiculisent le fait que cette coupe générera des revenus d’environ 100 000 $ pour la municipalité. Si cette somme peut paraître dérisoire pour quelqu’un qui vit dans une ville dont le budget frise les sept milliards de dollars, il en est tout autrement pour une petite municipalité de 600 âmes dont les revenus proviennent essentiellement de la taxe foncière.

Le conseil municipal a pris la décision d’aller de l’avant avec ces travaux forestiers afin de se doter d’un coussin financier pour faire face aux imprévus. Pour la première fois en sept ans, la Municipalité a terminé son dernier exercice financier avec un léger surplus. Précisons même qu’il s’agit d’un surplus fiscal, c’est-à-dire actuellement dans les livres, mais pas dans le compte de banque. 

Chaque année, la préparation du budget est un exercice difficile afin de limiter au minimum les hausses de taxes et de services. Si la Municipalité avait eu un fonds de réserve à sa disposition, nous aurions probablement fait les choses différemment.

Suspension des travaux
Nous avons pris la décision de suspendre les travaux forestiers après avoir reçu un avis d’Environnement Canada quant au respect de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (justice.gc.ca). Cette législation exige des mesures pour protéger les nids en période de nidification. Oui c’est vrai, nul n’est censé ignorer la Loi et ça vaut aussi pour les administrations municipales. Mais nous ne connaissions pas l’existence de cette loi fédérale. Il est certain que nous n’aurions jamais entrepris ces travaux en été si nous avions été au courant de cette loi.

Le rapport des inspecteurs d’Environnement Canada qui sont venus nous rencontrer dans le cadre de leur enquête, nous ordonne d’inventorier et de géolocaliser les nids de grands pics et de grands hérons. Nous respecterons cette exigence à la satisfaction du ministère.

S’il faut trouver un point positif à cette histoire, c’est que, maintenant, aucun producteur forestier de la région n’ignore l’existence de cette loi.

Il est aussi important de préciser que les travaux forestiers qui visent environ 40 % de la superficie du lot totalisant 61,76 hectares, ont été précédés d’un inventaire et d’une prescription réalisés par des techniciens et ingénieurs forestiers. Et que cette procédure de coupe respecte le plan d’aménagement commandé par la Municipalité il y a quelques années.

Il faut savoir aussi qu’il ne s’agit pas d’une coupe à blanc, mais plutôt d’une coupe de régénération ou d’éclaircie. Seuls les sapins, épinettes et peupliers faux-trembles arrivés à maturité sont récoltés. Les érables et les pins ne seront pas coupés. De même, les zones dites humides sont préservées.

Cela dit, nous sommes d’accord qu’il s’agit d’une belle forêt, il n’y a aucun doute là-dessus. Nous croyons toutefois qu’il n’est pas contradictoire de prélever les arbres qui sont arrivés à maturité et qui commencent à pourrir de l’intérieur après un certain temps. 

Est-ce qu’il existe des équipements plus petits pour procéder à la récolte? Sûrement. Est-ce que les bénéfices financiers seraient les mêmes pour la Municipalité et les contribuables? C’est à voir et nous profiterons du temps d’arrêt exigé par Environnement Canada pour y réfléchir.

Contrat notarié avec le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles
La Municipalité a reçu gratuitement le lot 3629 429 en 2016 pour des fins de parc municipal-espace vert.

La Municipalité estime que les travaux entrepris ne vont pas à l’encontre du contrat avec le Gouvernement du Québec et n’exclut aucunement l’idée d’aménager un parc sur ce lot. Au cours des prochaines semaines, le conseil municipal évaluera la possibilité de devancer l’aménagement de sentiers accessibles toute l’année et prendra une décision sur la poursuite des travaux forestiers. Nous vous tiendrons informés.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


C'est officiel, Beauceville a acheté l'usine Duvaltex pour 3,5M$

Comme annoncé au conseil de ville ce lundi soir, la Ville de Beauceville a officiellement fait l’acquisition de l’édifice du 662, 9e Avenue appartenant à l’entreprise Duvaltex. La vente a été signée ce 17 juillet pour la somme de 3,5 millions de dollars. L'objectif étant d'en faire un centre de services municipaux et communautaires (CSMC) qui ...

Saint-Georges: 9,2 M$ de permis de construction émis en juin

La Ville de Saint-Georges a donné son autorisation à 148 permis de construction et rénovation au cours du mois de juin, pour une valeur de 9 202 847$. Ces projets permettront notamment l’addition de 26 unités de logement. Parmi ceux-ci, l’un des plus importants projets est le réaménagement des bureaux de la SAAQ à l’intérieur du centre commercial ...

durée Hier 12h00

Ville de Beauceville: l'achat officiel de l'usine Duvaltex sera conclu demain

C'est demain matin que la Ville de Beauceville deviendra officiellement propriétaire de l'usine textile de Duvaltex, pour en faire son complexe municipal qui comprendra, entre autres, l'hôtel de ville, la caserne des pompiers et la bibliothèque municipale. En séance régulière hier soir, les élus du conseil municipal ont adopté une résolution ...