Publicité
9 septembre 2019 - 18:00 | Mis à jour : 18 septembre 2019 - 09:30

St-Georges s'embellit

Toutes les réactions 10

 

ST-GEORGES S’EMBELLIT

En novembre 2007, ma toute première chronique s’intitulait «St-Georges la pas-belle», ce qui avait grandement indisposé le Maire de l’époque, Roger Carette. Je peux le comprendre, car je ne connais pas un Maire qui aimerait se faire dire que sa ville est laide. Je m’attardais alors principalement à l’allure de la 1ère avenue.

Douze ans plus tard, je me dois de reconnaître que la situation s’est grandement améliorée, même si la tâche n’est pas terminée.

 

Des initiatives citoyennes
Le courant nouveau a été initié par le projet Rendez-vous à la Rivière avec ses passerelles, l’aménagement de l’Île Pozer et son barrage gonflable qui ont complètement transformé pour le mieux le visage de notre centre-ville.

Et ce qui est remarquable avec ce projet, c’est qu’il a été initié par des citoyens bénévoles qui se sont impliqués corps et âme pour le réaliser.

Ce projet a fait des petits avec l’implication des Jardiniers de l’Île Pozer, la création du Musée des lilas, le prolongement et l’aménagement de la Promenade Redmond pour ne nommer que ceux-là.

Une autre réalisation de grande ampleur a vu le jour, encore grâce à l’implication de bénévoles : le Symposium international de la Sculpture, un projet unique au monde, qui a complété en juin dernier sa sixième année. Soixante belles sculptures décorent déjà plusieurs secteurs de la ville et quarante autres s’ajouteront au cours des quatre prochaines années.

 

Les dirigeants municipaux et des contribuables s’impliquent
Face à l’enthousiasme manifesté par la population suite à ces initiatives, les dirigeants municipaux ont embarqué dans ce courant de renouveau.

Le Parc Veilleux a été aménagé avec ses jeux d’eau, on a créé plusieurs parcs de quartier, on a ramené le planchodrôme en ville, on a aménagé une deuxième glace au Centre sportif Lacroix-Dutil et on en a profité pour moderniser sa finition extérieure et, cette année, on a complété en beauté le réaménagement du quai Pinon dont, je l’espère, nous saurons conserver le nom.

Et ce n’est pas fini. Au cours des prochaines années, on complétera l’aménagement de la place Carpe Diem située sur la rive est du barrage gonflable, on construira, en collaboration avec la Commission scolaire Beauce-Etchemin, maîtresse d’œuvre du projet, un complexe sportif digne de ce nom avec une piscine semi-olympique, des gymnases et plusieurs autres facilités.

Grâce à son programme d’amélioration des édifices dans certains secteurs de la ville, plusieurs contribuables ont déjà retapé leurs bâtisses. Mentionnons, à titre d’exemples les réussites des édifices abritant le Rock Café et Fleuriste Huguette.

À ne pas oublier la construction d’une vingtaine d’édifices à logements du promoteur Alex Lessard dans le secteur sud de la 1ère avenue. Ces nouvelles constructions améliorent grandement l’image de ce secteur.

 

Rien n’est parfait
S’il importe de souligner les belles améliorations apportées à notre tissu urbain au cours des ans, on ne doit pas se fermer les yeux sur certains édifices dont l’aspect laisse grandement à désirer.

Le bunker de béton qui sert de stationnement à Place Centre-Ville et la boîte beige et brune défraîchie qui se trouve à l’extrémité nord du terrain de Place Centre-Ville, plus précisément au 1260, 1ère avenue, continuent de déparer l’image de ce secteur. Espérons qu’un jour, ces incongruités seront corrigées.

 

Métropole régionale
Depuis plusieurs années, St-Georges connaît un développement important. Sa population de 33 355 habitants (2018) ne cesse de croître et elle représente maintenant 65 % de l’ensemble de la population de la MRC Beauce-Sartigan (50 962). Cela ne laisse que 17 607 habitants pour les 15 autres municipalités de la MRC.

Le projet de construction d’une salle de spectacles semble revenir dans le décor et impliquerait l’ensemble de la MRC. Espérons que notre région pourra se doter dans les plus brefs délais d’un tel équipement nécessaire au développement culturel de notre région.

Il fait bon vivre à St-Georges et en Beauce; il reste encore beaucoup à faire, mais le train semble bien sur les rails et rien ne paraît vouloir l’arrêter.

 

PENSÉE DE LA SEMAINE
Je dédie la pensée de la semaine à celles et ceux qui savent unir leurs efforts pour travailler à la réalisation de beaux projets pour notre communauté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Saint-Georges a eu une belle étoile, soit la construction du barrage. Sans ce barrage, aucun de ces développements n'aurait été possible. Une région se doit d'avoir une ville forte. Nous l'avons, c'est Saint-Georges. Cependant, le ton de votre chronique, je ne l'aime pas. Les autres municipalités de la région ont le droit de se développer, ce n'est pas à Saint-Georges de tout ramasser....

    J - 2019-09-09 18:15
  • Dans quelques semaines, les travaux qui se déroulent présentement au Quartier historique de St-Georges (Place de l’Église) seront terminés. Ce secteur deviendra alors un des plus beaux de notre ville, grâce à l’excellent travail des membres du Service technique de Ville de Saint-Georges et à ceux de la firme Giroux & Lessard, qui y ont mis toute leur compétence et leur désir d’embellir ce joyau. Il faudra maintenant restaurer les escaliers prés de l’Église St-Georges, et asphalter les stationnements qui sont très détériorés, afin que le Quartier historique retrouve sa beauté d’antan.

    Yvon Thibodeau - 2019-09-10 05:58
  • Très content de vous lire à nouveau. Merci pour vos opinions et vos éclairages.

    Vous avez raison que le nouveau Complexe Multisport est plus que majeur pour St-Georges, projet initié par la CSBE et qui devait avoir l’appui du gouvernement pour aller de l’avant. Travailleur acharné, c’est le député Poulin qui a été cherché 20 millions sur 25 au gouvernement pour se projet. Dans toutes les autres villes...c’est la ville le paye au complet pour se genre d’infrastructures. Ça va être le plus gros chantier à St-Georges depuis des années qui touchent l’éducation (lien avec la Polyvalente), les familles et même nos aînés. Ça augmente la qualité de vie. Juste ça - c’est majeur pour un comté.

    Rien contre le Quai Pinon (ou Redmond Promenade)....mais ça allait tomber et c’était basé sur un rapport de sécurité. Bravo pour les trottoirs.

    Maintenant pour embellir la ville, il faut miser aussi sur des arbres, des fleurs et des parcs.

    Et de la culture.

    Mario - 2019-09-10 09:48
  • Si vous permettez, la vingtaine d'édifices à logements carrés sur la 1e avenue
    n'améliore pas vraiment le paysage.

    Josette Labbé - 2019-09-10 10:37
  • M. Dutil. J'avais hâte de lire votre première chronique. Merci de nous avoir si bien informés. Oui, Saint-Georges est une ville accueillantte . Les responsables font tout pour que notre belle jeunesse y trouve les sports dont elle a besoin pour se développer sainement. Bravo!

    Pierrette Pepin Roy - 2019-09-10 18:20
  • Merci, M. Pier Dutil d'ëtre ce que tu es. Toi aussi, j'en suis convaincu , tu as contribué a la belle ville et j'ajouterais a la belle société régionale dans lesquels on a du plaisir d'y vivre. Longue vie a ta chronique que j'ai un malin plaisir a lire.

    Martin Bolduc - 2019-09-11 09:53
  • J
    Je ne comprends pas le sens de vos propos quand vous dites ne pas aimer le ton de ma chronique, ce qui est légitime, et que vous ajoutez que les autres municipalités de la région ont le droit de se développer et que ce n'est pas à St-Georges de tout ramasser.

    J'ai eu beau relire ma chronique à plus d'une reprise, je ne trouve aucun endroit où je dis que les autres municipalités n'ont pas le droit de se développer. Je n'ai fait allusion aux autres municipalités de la MRC Beauce-Sartigan qu'une fois, soit pour mentionner le nombre d'habitants à St-Georges et dans le reste de la MRC. Loin de moi l'idée de vouloir empêcher le développement de l'ensemble des municipalités de notre région.

    Si je vous ai mal compris, SVP, précisez votre position. Merci pour votre commentaire.
    Pier Dutil

    Pier Dutil - 2019-09-11 10:41
  • @J
    Il n'y aura pas de retour M. Dutil car "J" ne peut justifier son commentaire émis par simple frustration de voir Saint-Georges se développer si rapidement et si harmonieusement...mais pas aux détriments des villages de la MRC Beauce-Sartigan...
    Au lieu de vous en prendre injustement à Saint-Georges, soyez plutôt reconnaissant de pouvoir jouir de pratiquement tous les services d'une grande ville que Saint-Georges vous offre.
    Et je suis assuré "J" que vous devez être le premier à venir profiter de tous les avantages offerts par la métropole beauceronne, deuxième ville en importance en Chaudière-Appalaches après Lévis.

    DY - 2019-09-12 14:23
  • D'accord avec vous sur les beaux aménagements et les horreurs de la ville. D'un coté on réalise de beaux projets et de l'autre, on permet des horreurs. La laideur des anciennes réalisation et en plus des nouveaux projets. Faut pas oublier La Seigneurie du Jasmin, affreux, Le paquebot de Canam, pas beaucoup mieux; les blocs locatifs de la 1ière avenue formant un mur, heurk: etc. et de nouveaux à venir. C'est vrai, c'a prend de l'argent pour réaliser de beaux projets, n'importe quoi qui rapporte. Beaux d'un bord et laid de l'autre.

    Sylvio Trépanier - 2019-09-15 10:13
  • @Sylvio Trépanier,

    Vous devriez savoir vous qui avez un œil critique sur tout, que "La beauté est dans l'œil de celui qui regarde". "Beauty is in the eye of the beholder"...et je contInue en pensant que vous comprenez l'anglais: "Beauty cannot be judged objectively, for what one person finds beautiful may not appeal to another".
    Je pense que c'est assez clair...

    DY - 2019-09-15 20:20