Publicité
31 décembre 2019 - 08:00

Sondage hebdomadaire EnBeauce.com

Près de 75% des répondants disent ne pas texter au volant

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 4

À la question « Textez-vous au volant? » du sondage hebdomadaire d'EnBeauce.com, 73,6% ont répondu par la négative parce que cette action est illégale et dangereuse.

Là-dessus, la loi québécoise est très claire : « Il est interdit à tout conducteur d’un véhicule routier de faire usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif conçu pour transmettre ou recevoir des informations ou pour être utilisé à des fins de divertissement, ou de faire usage d’un écran d’affichage. […] Le conducteur du véhicule routier qui tient en main, ou de toute autre manière, un appareil électronique portatif est présumé en faire usage », peut-on lire sur la page Web de la Société de l'assurance automobile du Québec.

C'est qu'utiliser un cellulaire lorsqu'on se trouve derrière le volant d'un véhicule provoque une distraction très importante du but premier qui est de...conduire! La distraction est d'ailleurs l'une des causes d'accidents avec dommages corporels (ce qui inclut des collisions mortelles) les plus souvent relevées dans les rapports des policiers.

Et dans le cas d'un cellulaire, surtout en textant, la distraction agit sur trois fonctions essentielles pour la maîtrise sécuritaire de la voiture : visuelle (yeux ailleurs que sur la route), manuelle (mains ailleurs que sur le volant) et cognitive (esprit ailleurs que sur la tâche de conduire). Imaginez-vous un pompier en train d'essayer de viser sa lance (qu'il doit tenir à deux mains) en plein centre d'un brasier pour l'éteindre et de texter en même temps! 

Une enquête sur la distraction au volant et le port de la ceinture de sécurité, réalisée de 2007 à 2015, montre que les sources de distraction sont diverses et nombreuses mais que la plus importante chez les conducteurs est le cellulaire au volant (téléphone et texto) avec 17 %. 

Bref, le le seul fait de tenir en main ou d’une autre façon (par exemple, coincé entre l’épaule et le menton), un appareil électronique portatif en conduisant un véhicule routier, peu importe la raison, est illégal. Une loi qui n'affecte en rien 8,2% des répondants à notre sondage qui ont admis texter au volant constamment.

Et pour les 6,5% qui ne s'adonnent à cette pratique que lorsqu'arrêté à un feu rouge ou dans un bouchon de circulation, sachez que le geste est encore là strictement prohibé. Dans les faits, le seul moment où l'interdiction ne s’applique pas à un conducteur est lorsque son véhicule est stationné de manière légale. Tenez-vous pour dit que l'accotement d'une route et d'une autoroute n'est pas un lieu de stationnement légal...

Utiliser un cellulaire en conduisant entraîne automatiquement une amende de 300 $ à 600 $ pour une première infraction; le double de l’amende minimale, soit 600 $, s'il y a récidive sur une période de deux ans.

La récidive entraîne aussi la suspension immédiate du permis de conduire de 3 jours la première fois, de 7 jours pour la 2e rechute et de 30 jours si vous êtes pris en flagrant délit une 3e fois. Sans oublier les cinq points d'inaptitude pour chaque infraction!

Enfin, 11,6% des participants au sondage ont répondu qu'ils ne textaient pas en conduisant parce qu'ils en étaient incapables. En espérant qu'après avoir lu cet article et les multiples campagnes de sensibilisation de la SAAQ, ils seront encore plus convaincus de ne pas tenter l'expérience.

Répondez à notre sondage de la semaine:

Comment entrevoyez-vous l'année 2020?

Les réponses la semaine prochaine sur EnBeauce.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Faut vraiment être cave pour croire ça!

    Chris - 2019-12-31 08:50
  • Wais...
    Si on porte une attention spécial... je dirais plutôt 50% texte au volant
    Quand la personne est dans l'auto d’à coté de vous aux lumières et qu'elle se regarde les genoux... ce n'est surtout pas parce qu'elle trouve qu'elle a des beaux genoux...
    Et ce n'est pas rare du tout qu'on voie ça malheureusement et surtout de femme je dirais.


    Martine - 2020-01-01 22:46
  • C'est dangereux de texter au volant, je suis tout a fait d'accord et beaucoup trop de gens le fond encore malheureusement.

    Autre chose de remarquable,

    Quand on rencontre une auto et qu'il y a le chien qui est assis sur le chauffeur a l'avant... cela peut être aussi dangereux.
    On devrait passer une loi pour obliger a mettre les chiens en cage dans une auto.


    Marc - 2020-01-01 22:59
  • 75% d'hipocryte ont voter !!!!!! Bravo bande de zombi

    continuer - 2020-01-03 08:38