Publicité

5 avril 2020 - 15:30

Témoignage

« Les autorités québécoises ont agi beaucoup plus rapidement qu’en Europe . Ç’a n’a rien à voir avec la France »

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Voyez en entrevue notre journaliste française, Inès Lombardo, qui travaille pour Néomedia depuis plusieurs mois expliquant comment elle vit la crise sanitaire actuelle. Via une entrevue skype, on lui a demandé d'expliquer les enjeux de la COVID-19 sur trois territoires auxquels elle est rattachée : la France, l'Italie, où se trouve une partie de sa famille, et le Québec.

Qu'importe le pays, personne n'a vu venir la COVID-19. Et surtout, personne ne l'a vu frapper aussi vite, aussi fort, surtout en Europe. Selon la jeune femme, le Québec aurait tiré exemple des cas européens pour réagir rapidement. Son père et son cousin oeuvrent dans les services de santé là-bas.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • OUI, C'EST VRAI! Je vous écrit en connaissance de cause puisque j'habite en France depuis 2005 et qu'effectivement le pays a mis du temps pour s'alarmer face à la menace du COVID-19. Mon mari et moi sommes à la retraite et respectons les consignes de confinement. Seul mon mari va en ville selon les besoins et promène le chien, muni de son attestation de déplacement dérogatoire. Beaucoup trop de personnes ne respectent pas les mesures de confinements et malgré les amendes de 145€, certains récidivent jusqu'à 3 ou 4 fois et s'en fichent complètement. Il est à l'étude d'emprisonner les récidivistes...mais pas trop de détails à savoir si cela se fait concrètement. Alors, je vous remercie d'être très réactif aux consignes et d'être bon élève, car ce n'est qu'en agissant ainsi que l'on peut faire face à cette menace invisible qu'es le CORONAVIRUS.
    *PS: Permettez-moi de faire un petit coucou à ma fille et son conjoint qui habitent à Saint-Georges de Beauce.

    Lucie Blouin Valette - 2020-04-06 04:10