Publicité

31 mai 2021 - 18:00

Rumeurs d'élections

Toutes les réactions 2

RUMEURS D’ÉLECTIONS


Même si, après 15 mois, la pandémie due à la COVID-19 accapare encore la majorité de l’espace dans les médias et dans nos pensées, il ne faudrait pas oublier certaines réalités parmi lesquelles la possibilité d’une élection précipitée au fédéral et la tenue des élections municipales au Québec le 7 novembre prochain.

ÉLECTIONS FÉDÉRALES

Depuis octobre 2019, Justin Trudeau dirige un Gouvernement libéral minoritaire à Ottawa. Normalement, les prochaines élections auraient lieu en octobre 2023. Mais, le statut minoritaire de l’actuel Gouvernement fait en sorte que les Libéraux pourraient être renversés lors d’un vote de confiance forçant ainsi la tenue d’un scrutin. Autre possibilité, le premier Ministre pourrait décider de déclencher une élection prétextant qu’il a besoin d’une majorité pour continuer à gouverner.

Si la pandémie chamboule nos vies, elle perturbe également la vie parlementaire. On voit mal comment pourrait se tenir une élection générale avant que l’actuelle pandémie se soit grandement résorbée.

Récemment, une motion voulant éviter la tenue d’une élection générale pendant la pandémie a été adoptée par la quasi- unanimité des Députés à la Chambre des Communes. Cependant, il importe de mentionner que cette motion n’est pas contraignante. Notons également que la motion ne précise pas en quoi consiste la fin de la pandémie. Est-ce qu’il s’agirait de la vaccination de 75 ou 80 % de la population, d’un très faible nombre de nouveaux cas quotidiens à l’échelle du pays? On a bien pris soin de ne pas le préciser.

C’est un secret de Polichinelle que Justin Trudeau brûle d’envie d’aller en élection. Il suffirait que quelques sondages consécutifs laissent pointer la possibilité d’un Gouvernement libéral majoritaire pour qu’il n’hésite pas à demander la dissolution du Parlement, déclenchant ainsi une élection générale. C’est un scénario qui semble plausible pour l’automne prochain.

DES PENSIONS À CONSIDÉRER

Le journaliste de Radio-Canada, Louis Blouin, a suscité une réflexion quant à l’éventuelle date du prochain scrutin fédéral jeudi dernier en révélant qu’advenant une élection avant le 19 octobre prochain, 142 Députés seraient privés d’une pension s’ils subissaient la défaite.

Pour avoir droit à une pension, les Députés fédéraux doivent avoir été élus à deux reprises et avoir siégé durant au moins six ans. Parmi ces 142 élus, on compte 92 Libéraux, dont 23 Ministres, 31 Conservateurs, neuf Bloquistes, sept NPD et trois indépendants. L’allocation de retraite en question, toujours selon Louis Blouin, pourrait représenter quelque 32 000 $ par année à compter de 65 ans. Vous admettrez avec moi que cela n’est pas négligeable.

Même si plusieurs élus libéraux affirment que cet élément n’est pas pris en considération dans la décision de tenir ou non des élections, vous me permettrez d’avoir un sérieux doute. Il en est de même pour les députés des autres partis qui préféreront attendre un peu avant de renverser le Gouvernement minoritaire. Comme le dit le proverbe : «Charité bien ordonnée commence par soi-même.»
Présentement, le Gouvernement fédéral se compose de 154 Députés libéraux, 119 conservateurs, 32 bloquistes, 24 NPD, trois verts et cinq indépendants.

En Beauce, nous connaissons déjà deux candidats : le Député conservateur sortant, Richard Lehoux et le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier.

ÉLECTIONS MUNICIPALES

Le 7 novembre prochain, pandémie ou pas, des élections municipales auront lieu partout au Québec. 

À St-Georges, le Maire sortant, Claude Morin, doit faire part de sa décision de se présenter ou non pour un troisième mandat lundi prochain.

Si vous avez un petit 2 $ à parier, allez-y avec un retour à la Mairie. Claude Morin a mentionné il y a quelques mois que son état de santé serait primordial dans sa prise de décision. Or, croisé récemment, je me suis informé de sa santé et il m’a répondu, sourire aux lèvres, qu’il était en excellente santé. Donc, attendez-vous à un retour de Claude Morin à la prochaine élection.

M. Morin souhaiterait également qu’une grande majorité des membres actuels du Conseil soit à nouveau sur les rangs. Or, si j’en crois diverses sources, toutes les conseillères et tous les conseillers présentement en poste, à l’exception de Solange Thibodeau, seraient disposés à solliciter un nouveau mandat.

Quant à savoir s’il y aura de l’opposition, j’ai appris à travers les branches qu’une personne sonderait ses appuis pour une éventuelle candidature à la Mairie, mais aucune décision n’aurait encore été prise. Aux postes de Conseiller, il semble que l’on puisse s’attendre à de l’opposition pour certains sièges.

Mais, il coulera encore beaucoup d’eau dans la Chaudière d’ici le 7 novembre prochain et les prétendantes et/ou prétendants pourraient voir leur enthousiasme ou leur retenue être stimulé ou ralenti d’ici là.

Personnellement, je considère que la tenue d’élections est toujours profitable pour que la démocratie puisse s’exercer. Nous vivons dans un pays où il est encore permis de choisir nos dirigeants. On serait bien fou de ne pas s‘en prévaloir.
 

Visionnez tous les textes d'opinion de Pier Dutil

PENSÉE DE LA SEMAINE

Je dédie la pensée de la semaine à tous les électeurs en vue des prochaines élections:

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Oui à une élection à St-Georges avec un candidat articulé et positif. Le style Morin plus capable. Le changement très important après 8 ans.

    Ghislain - 2021-05-31 21:42
  • Le candidat en réflexion aura mon appui et celui de tous mes proches. Faut du changement et moins de chialage comme il le fait...et ne consulte jamais la population.

    Suzanne Mercier - 2021-06-04 11:36