Publicité

17 juillet 2021 - 14:15

CISSS de Chaudière-Appalaches

Mise en place du « réseau des Éclaireurs »: trois organismes communautaires s'y opposent

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Nous reproduisons ici l'intégrale d'une communiqué de presse de trois organismes du mouvement communautaire de Chaudière-Appalaches qui se positionnent contre une structure qu'ils estiment être « imposée » par le ministère de la Santé et des Services sociaux. 

Le 8 juillet, les organismes communautaires de Chaudière-Appalaches ont convenu de ne pas adhérer au processus de mise en place du réseau des Éclaireurs, imposé par le ministère de la Santé et des Services sociaux et de décliner l’invitation du CISSS-CA à collaborer avec eux à la mise sur pied de ce projet dans sa forme actuelle.  Cette position fait suite à une rencontre régionale organisée par 3 regroupements régionaux d’organismes communautaires soit la TROCCA, la TROCASM et l’Inter CDC de Chaudière Appalaches.  

Cette position prend racine dans les actions quotidiennes des organismes qui agissent déjà  comme éclaireurs dans leur milieu. Il s’agit également d’un projet qui ne provient pas des besoins  de la population, mais qui est imposé par le ministère à l’ensemble des régions. Les groupes  communautaires de Chaudière-Appalaches dénoncent cette façon de faire. 

Comme le mentionnent les représentants des regroupements, « Le milieu communautaire a  pour habitude de répondre présent lors d’initiatives ayant pour objectif le mieux-être de la  population. Toutefois, la méthode d’implantation de ce projet dans notre région est susceptible de  générer des impacts des plus négatifs auprès de nos groupes membres et risque d’affaiblir durablement le milieu communautaire de la région. »  

Depuis l’automne dernier, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Monsieur Lionel  Carmant, souhaite développer un projet pour déployer un réseau des Éclaireurs partout au  Québec. Les objectifs du projet sont de :  

∙ Renforcer la résilience communautaire et le tissu social;  

∙ Augmenter la capacité́ de la communauté́ à soutenir les personnes touchées sur le plan  psychologique et de manière plus générale, à promouvoir le bien-être de la population;

∙ Favoriser et contribuer à renforcer une culture de salutogenèse au sein de la population; 

∙ Mobiliser les ressources existantes dans la communauté, notamment dans les organismes  communautaires, les écoles, les municipalités, etc.  

Des représentants des trois regroupements se sont faits porte-parole auprès du CISSS-CA afin de  partager la position des organismes de Chaudière-Appalaches. Celle-ci a été entendue par le  CISSS-CA et nous saluons leur décision d’avoir suspendu le processus d’appel d’intérêt qui s’adressait principalement aux organismes communautaires en santé et services sociaux.

Des discussions reprendront à la fin de l’été entre les représentants des organismes communautaires et le CISSS-CA, afin de revoir les fondements de ce projet et statuer sur son avenir. Le mouvement  d’action communautaire demeure vigilant quant aux autres initiatives gouvernementales en  vigueur ou qui pourraient être dévoilées et qui risqueraient notamment de venir porter atteinte  à l’autonomie des groupes et à la mobilisation des différents milieux de notre région.  

La Table régionale des organismes
communautaires de Chaudière-Appalaches (TROCCA) 

L’Inter CDC (Corporations de développement  communautaire)
de Chaudière-Appalaches

La TROCASM-12 (Table régionale des organismes communautaires
actifs en santé mentale)
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • vous avez raison d.etre contre de cette organaison des vautours noirs qui veulent décidés des choses qui leur es inconnues et ne savent rien sur la région et en plus ont de la misere a écoutés vos revendications que vous connaisser parfaitement ceux qui signe leur paye se crois supérieurs a Dieu les Dieu de l.extérieur mettez pas votre nez dans la région Beauce appalaches ont vien de vous connaitres .

    beauceron vrai - 2021-07-17 20:10