Publicité

10 septembre 2009 - 07:24

Une subvention de 2,8 M$ à Saint-Georges pour réaliser des travaux d’infrastructures


Ville de Saint-Georges a obtenu une subvention de l’ordre de 2,8 M$ pour réaliser sept travaux majeurs d’infrastructures de près de 5 M$. Le député-ministre, Robert Dutil, le député fédéral de Beauce, Maxime Bernier et le maire de la Ville de Saint-Georges, Roger Carette, en ont fait l’annonce de cette subvention dans le cadre du Programme de renouvellement des conduites (PRECO) hier après-midi.

Cette subvention qui couvre 57 % des coûts de l’ensemble du projet viendra épargner près de 200 $ aux contribuables de Saint-Georges. « On vient sauver 2,8 M$ de taxes que les contribuables de Saint-Georges n’auront pas à payer », lançait fièrement le maire de Saint-Georges, Roger Carette.

M. Dutil se disait heureux pour la Ville de Saint-Georges qui réalisera des travaux d’importance pour le renouvellement de ses conduites d’égout. « En plus d’aider à renouveler leurs infrastructures, cela contribuera à la relance économique qui est l’objectif avec cette entente-là avec le gouvernement fédéral », précise le député et ministre du Revenu.

Le député fédéral de Beauce a quant à lui rappelé que cette annonce de PRECO profitera aux citoyens de Saint-Georges, mais aussi au Québec en entier. Ce programme qui a pour but de renouveler les conduites d’eau potable et d’égout est doté d’une enveloppe de 350 M$ dans le cadre du Fonds de stimulation de l’infrastructure. « Cela démontre encore que notre plan d’action économique de notre gouvernement est en train de s’implanter. On a jusque 80 $ des sommes allouées que nous avions votées dans le dernier budget. On va continuer à faire d’autres annonces lorsque les dossiers sont prêts », indique le député Bernier.

M. Carette a souligné la bonne collaboration des deux députés. D’ailleurs, il estime que Ville Saint-Georges a été choyée en 2009 pour le nombre de subventions d’importance reçus. Il mentionne l’annonce de la réfection du barrage Sartigan de l’ordre de 22 M$ en cinq ans et un investissement de 6 M$ pour le viaduc Josaphat Poulin.

La nature des travaux
Les sept travaux majeurs qui seront réalisés sur le territoire s’amorceront dès l’an prochain pour se terminer d’ici le 1er décembre 2010. Le plus important des projets touchera le secteur de la 90e Rue, de la voie ferrée à la 10e Avenue. Le montant de la subvention atteint 1 128 240 $ alors que le coût du projet est de 1 995 000 $. Il y aura des travaux importants de la 2e Avenue Est, du boulevard Lacroix à la 115e Rue. Ville Saint-Georges touchera une subvention de 849 710 $ sur un projet total de 1 357 000 $.
Il y aura aussi des remplacements de conduites dans la 140e Rue, du boulevard Lacroix à la 10e Avenue. 320 000 $ 691 000 $
D’autres travaux auront lieu sur la 33e Avenue Ouest, de la 8e Avenue à la 10e Avenue au coût de 447 000 $. Dans le cadre de PRECO, la Ville touchera 260 800 $. La 1re Avenue Est du boulevard Lacroix à Drouin Ford fera aussi l’objet de travaux de 290 000 $. La subvention s’élève à 159 600 $ pour cette section.

Dans la 3e Avenue Ouest, Ville Saint-Georges prévoit aussi remplacer des conduites. Le montant de l’aide financière est de 81 600 $ sur l’ensemble du projet de 143 000 $. Finalement, des travaux similaires auront lieu sur la 4e Avenue Ouest, de la 25e Rue à la 27e Rue. La subvention est de 62 000 $ sur une somme de 140 000 $.

Les sept projets ont été identifiés au plan d’intervention préparé par la Ville il y a quelques années. En fait, il s’agit de devancer des projets prévus pour 2011 et 2012 et qui s’inscrivent dans le cadre du programme Charest-Harper de lutte à la « morosité économique ».

Le maire s’est dit « fier et heureux de la manière dont le comité de Travaux publics, les cadres des Services techniques, les membres du conseil et de la direction générale ont choisi les projets à présenter et monté les dossiers… Quand cela est bien fait, ça rend les négociations plus faciles, plus rapides et bien réussies ».

« Avec la collaboration du gouvernement du Québec, nous avons réalisé énormément de redressement de rues dans le secteur ouest. On a fait les 24e, 29e, 26e et 23e rues », précise le maire.

Un programme rapide
Le directeur adjoint, Claude Poulin, a mentionné la rapidité et la simplicité des formulaires de demande de subvention PRECO. « Cela bien été. Pour une demande de 2,8 M$, cela nous a pris une heure et demie à remplir 8 ou 9 pages. C’est un formulaire et rapide. C’est vrai », constate M. Poulin.

« Un formulaire simple J’ai déjà rempli des formulaires de 37 pages pour une subvention de 50 000 $ », ajoute ce dernier.

M. Bernier a rappelé que le formulaire a été modifié à la demande des municipalités pour faciliter la tâche des gestionnaires. Selon M. Dutil, ce programme aide vraiment à la relance économique puisqu’il est rapide.

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.