Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 mai 2018 - 14:30 | Mis à jour : 16:36

Réussite pour le 1er brunch des élus municipaux de Chaudière-Appalaches

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

C’est avec grand enthousiasme que la présidente du Forum jeunesse régional de Chaudière-Appalaches (FJRCA), Mme Rosalie Montminy-Morissette, annonce la réussite du premier brunch des jeunes élus municipaux de la Chaudière-Appalaches, lequel a eu lieu le 5 mai dernier au Cosmos Lévis.

À lire également :

Pour l’occasion, M. Richard Lehoux, ex-maire de St-Elzéar, ex-préfet de la Nouvelle-Beauce ainsi qu’ex-président de la Fédération québécoise des municipalités est a donné une conférence fort intéressante devant une vingtaine de jeunes élus (conseillers et maires) et de jeunes intéressés par la politique. Ce brunch avait pour objectif de permettre d’échanger sur les pistes de solutions afin que les jeunes s’impliquent davantage dans les conseils municipaux.

M. Maxime Chabot, vice-président du FJRCA, souligne la richesse des discussions qui ont été échangées afin de trouver des pistes de solutions et des réflexions sur les réalités des jeunes élus en Chaudière-Appalaches. À titre d’exemple, les conseils municipaux qui proposent des solutions de gardiennage ou qui acceptent les jeunes enfants durant les rencontres facilitent la présence et l’implication des jeunes adultes.

Selon le portrait statistique des élections municipales 2017, produit par le Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), l’âge moyen des élus en Chaudière-Appalaches est de 53 ans. Cet âge moyen plutôt élevé amène à se questionner sur la place des jeunes dans le développement et dans l'avenir de leur région. Sont-ils intéressés par la politique municipale et croient-ils en cet espace démocratique pour s'y impliquer activement? Ces questions feront l’objet de discussions supplémentaires lors du prochain brunch des jeunes élus municipaux de la Chaudière-Appalaches, le 13 octobre 2018.

Un peu plus sur le Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches

Sans financement depuis 2015, le Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches poursuit sa mission dans les instances décisionnelles et le développement régional afin de donner une voix aux jeunes qui sont sous-représentés. Elle conserve son expertise jeunesse en offrant maintenant des ateliers, des formations et des services d’accompagnement de qualité qui s’adressent aux écoles, aux conseils municipaux et à tout autre organisme du territoire. Il est donc possible d’obtenir une formation pour siéger sur un conseil d’administration, simuler une séance du conseil municipal, démystifier les différents paliers de la politique et apprendre l’art du débat par exemple.

La composition du conseil d’administration du Forum jeunesse:

  • Mme Rosalie Montminy-Morissette, enseignante (Présidente);
  • M. Maxime Chabot, avocat (Vice-président);
  • Mme Jessica Fournier, CPA, CA (Secrétaire);
  • Mme Marie-Soleil Michaud, CPA, auditrice (Trésorière);
  • Mme Catherine Lemelin, enseignante (Administratrice);
  • M. Francis Paré, Chargé de projet (Administrateur) et président de la Table de concertation nationale des forums jeunesse régionaux du Québec;
  • M. Martin St-Laurent, maire de St-Simon-les-Mines et étudiant (Administrateur);
  • M. Frank Geofred Polle Nkwelle, métallurgiste (Administrateur);
  • M. Mizaël Bilodeau, journaliste et étudiant (Administrateur).
Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.