Publicité
12 septembre 2019 - 10:38 | Mis à jour : 15:56

Il invite la population à participer au « 800 challenge »

Le chef du Parti 51 est outré des dépassements de coûts des maternelles 4 ans

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Toutes les réactions 2

L’homme d’affaires et chef du Parti 51, Hans Mercier, a lancé sur les médias sociaux le « 800 challenge » pour protester contre les dépassements de coûts importants de la construction des classes de maternelle 4 ans. 

À lire également : 
Maternelle 4 ans : 3 des écoles ciblées par la CSBE n’accueilleront pas de groupe

Une classe supplémentaire de maternelle 4 ans à Saint-Georges

Par voie de communiqué, le chef du parti qui souhaite annexer le Québec aux États-Unis explique : 

« On nous avait promis des classes de maternelle 4 ans à 120 000$ chacune en campagne. Aujourd’hui, on annonce que ce sera plutôt 800 000$ chacune. Cela n’est pas simplement déplorable, c’est insultant, outrageant. La CAQ, ce parti de gens d’affaires qui devait gérer nos sous avec soin accepte cette explosion injustifiable parce que « les surplus le permettent ». »

« Pendant ce temps, nos routes sont en ruine, nos malades peinent à se faire soigner et nos aînés vivent dans des conditions indignes. » 

C’est La Presse qui avait d’abord fait état de ces dépassements de coûts, ce à quoi le premier ministre François Legault avait répondu qu’ « on devait bien ça à nos enfants ».

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, s’était montré plus rassurant en affirmant que les autres services ne souffriraient pas du déploiement de ces maternelles 4 ans. 

Que feriez-vous avec 800 000 $ ?

L’idée de « 800 challenge » est simple, elle consiste à partager sur les réseaux sociaux ce que vous feriez avec 800 000 $. 

« Publiez tout ce que vous pourriez acheter pour cette somme. Dites non au gaspillage et aux explosions de coûts », ajoute Hans Mercier. 

Maternelles 4 ans à la CSBE

Dans le réseau de la Commission scolaire Beauce-Etchemin (CSBE), 17 classes de maternelles 4 ans accueillent 155 élèves à temps plein : ce sont neuf classes de plus que l’an dernier. Cependant, les ressources matérielles et l’espace étaient déjà disponibles pour le déploiement de celles-ci. 

La CSBE souhaite cependant construire de nouveaux locaux pour pouvoir accueillir davantage d'enfants d'âge préscolaire. 

« Nous attendons encore des nouvelles du ministère de l’Éducation pour savoir combien seront bâties », explique Jacques Légaré aux communications de la CSBE.  

 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Lache pas, tes idées vont faire du chemin. Moi je trouve que ça ben du bon sens!

    United - 2019-09-13 16:46
  • De plus en plus de raisons pour lesquelles le Québec devrait devenir un État américain continuent de s'accumuler chaque année. Des raisons politiques, des raisons économiques, de meilleurs droits, un meilleur choix, une meilleure infrastructure, des coûts moindres pour l'éducation de nos enfants, un commerce plus mondial, aucun passeport nécessaire pour visiter le reste de la partie continentale des États-Unis, un meilleur développement pour un Québec beaucoup plus grand, et plusieurs autres raisons. Le Québec a beaucoup plus à gagner en devenant le 51ème État.

    Richard Garcia - 2019-09-14 19:48