Publicité
30 mai 2019 - 10:29 | Mis à jour : 31 mai 2019 - 11:24

Faute d’un nombre suffisant d’inscriptions

Maternelle 4 ans : 3 des écoles ciblées par la CSBE n’accueilleront pas de groupe

Maude Ouellet

Par Maude Ouellet, Journaliste

Six écoles de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin avaient été ciblées en mars dernier pour recevoir des classes de maternelle 4 ans. Trois d’entre elles n’ouvriront pas leurs portes, faute d’un nombre d’inscriptions suffisant. 

À lire également : 
Voici les écoles qui pourraient accueillir les classes de maternelle 4 ans

Les consultations sur les maternelles 4 ans se tiendront en avril

La CSBE pourra offrir une maternelle 4 ans de plus

Voici les trois écoles qui ne recevront pas de classe de maternelle 4 ans.  

  • L’école Jouvence, Sainte-Aurélie 
  • L’école Sainte-Famille, Tring-Jonction 
  • L’école Arc-en-ciel, Sainte-Camille 

Ce sera l’école Fleurs-de-Soleil de Sainte-Justine qui accueillera le groupe qui était censé être créé à Sainte-Camille. Les enfants des territoires de Sainte-Camille et Saint-Magloire pourront tout de même être inscrits à Sainte-Justine. On prévoit que le groupe comptera 9 enfants. 

Ailleurs sur le territoire de la CSBE, les classes de maternelle 4 ans ont suscité plus d’intérêt. L’école Sainte-Thérèse de Saint-Honoré-de-Shenley a réussi à attirer 8 enfants, tandis que l’école l’Étincelle de Sainte-Marguerite en accueillera 9. 

À l’école Sainte-Martine de Courcelles, trois enfants de 4 ans seront jumelés à un groupe de maternelle 5 ans. 

La CSBE souhaite relocaliser les classes qui n’ont pas su trouver preneurs dans d’autres établissements du réseau. L’école de Léry de Beauceville a été approchée, mais nous attendons toujours une confirmation de la part de la direction quant à une éventuelle ouverture. L’école la Découverte de Sainte-Hénédine a elle aussi été sélectionnée pour accueillir des élèves de 4 ans. 

Rappelons que pour qu’une classe de maternelle 4 ans soit subventionnée, l’école qui les accueille doit avoir un indice de défavorisation élevé.

Manque d’intérêt ?

Selon Jérôme L’Heureux, directeur de l’organisation scolaire de la CSBE, ces relocalisations ne découlent pas d’un manque d’intérêt des parents. 

« Il s’agit de très petits milieux où les parents doivent déjà choisir parmi trois services, soit les centres de la petite enfance, le programme de passe-partout et les maternelles 4 ans. »

La CSBE explique aux parents la différence entre ces trois options, mais au final, ils choisissent ce qui convient le mieux à leur enfant. 

À l’automne prochain, la commission scolaire doublera son offre de service en matière de maternelle 4 ans, alors que 15 classes seront disponibles dans le réseau. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.