Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le député de Beauce-Nord fait un bilan

Une année enrichissante pour Luc Provençal

durée 15h30
2 octobre 2019
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le 1er octobre 2018, les citoyens de Beauce-Nord ont élu le candidat de la CAQ, Luc Provençal, pour les représenter au Parlement à Québec. Après cette première année en tant que député, M. Provençal a présenté son bilan à EnBeauce.com.

À lire également : Samuel Poulin satisfait du bilan de sa première année​

Le député de Beauce-Nord raconte qu’il a d’abord dû apprendre très rapidement tout ce qui touchait le fonctionnement parlementaire étant pour la première fois dans la politique provinciale. Pour lui, cette première année fut une expérience très enrichissante et est très satisfait de tout ce que lui, son équipe et le gouvernement caquiste a accompli.

Les principaux dossiers

Malgré son inexpérience provinciale, Luc Provençal explique qu’il est passé à travers plusieurs dossiers constructifs pour sa région. Par exemples, la construction de la nouvelle école l’Accueil de Scott qui a été ravagé pendant les inondations du printemps dernier, le dossier du Campus du Cégep Beauce-Appalaches à Sainte-Marie qui est prévu pour la rentrée scolaire de 2020 et le bâtiment qui se construit au Club Aventuria à Saint-Jules. Le représentant de Beauce-Nord considère qu’il n’aurait pas réussi à le faire sans les ministres.

« J’ai eu un appui inconditionnel des ministres à chaque fois que j’ai présenté mes dossiers. Pour moi, c’est très enrichissant de voir à quel point j’ai une bonne écoute des différents ministres quand je vais les voir et que je discute des dossiers que je veux qui se réalise chez moi », ajoute-t-il.

L’homme politique est particulièrement fier de son gouvernement qui a conclu un pacte fiscal pour les 5 prochaines années pour les municipalités.

« Je pense qu’on a été très à l’écoute des demandes des régions. Si je me fie à la rencontre de la Fédération québécoise des municipalités, je n’ai pas rencontré un maire qui disait qui n’était pas content du contenu de l’entente », raconte-t-il.

Les inondations : un réel défi

Ce printemps n’a pas été facile pour la région et particulièrement au nord de la Beauce par les crues historiques qui ont touché entre autres Beauceville, Saint-Joseph, Sainte-Marie, Scott et Vallée-Jonction. M. Provençal n’a pas caché que ce dossier a mis et met encore une énorme pression à son bureau.

« Encore cette semaine j’étais en rencontre avec le sous-ministre associé du ministère de la Sécurité publique, avec un conseiller politique et un attaché politique de la ministre pour pouvoir discuter de certains dossiers particuliers et de certaines situations dans ma région. Je dois dire que ça nous demande énormément de temps au niveau de notre bureau et on essaie de faire progresser le plus possible l’ensemble des dossiers que nous avons été informés par la population », explique-t-il.

Selon ce dernier, il y aurait près de 1529 dossiers de sinistrés qui ont eu des montants d’argent et indique que le gouvernement aurait investi de grosses sommes à ce jour.

Une prochaine année occupée

Le député n’a pas l’intention d’en rester là et de se reposer sur ses lauriers. 

« La prochaine année, je vais essayer de finaliser tous les dossiers de mes sinistrés, et parmi ces sinistrés il y a des dossiers de 2017-2018 qui n’ont jamais été réglés. Je vais essayer de les faire cheminer pour qu’on puisse les fermer. Moi je vais être surtout à l’écoute des besoins des citoyens et surtout essayer de faire progresser l’ensemble des dossiers qui vont atterrir sur mon bureau », énumère Luc Provençal.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • DB
    Denise B.
    temps Il y a 3 ans
    Bravo Luc pour cette année de grand enrichissement et labeur et aussi félicitations pour l'excellent travail effectué. On est fier de toi et lâche pas, tu es capable de beaucoup de choses et ton côté humain y est grandement dans ton succès.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...