Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pandémie, racisme et avenir du Parti libéral

Une entrevue vidéo avec la cheffe de l'opposition officielle, Dominique Anglade

durée 18h00
1 octobre 2020
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

La cheffe de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec, Dominique Anglade, vient d'accorder une entrevue vidéo au réseau Néomédia, dont fait partie EnBeauce.com, pour discuter de quelques enjeux de l'actualité politique québécoise, donc bien sûr, la pandémie de la COVID-19.

Une crise qui met à l'avant-plan depuis des mois les ténors du gouvernement de la CAQ, avec en tête le premier ministre François Legault, qui ne rencontre les chefs des oppositions officielles que pour la forme, sans chercher à obtenir une collaboration véritable des autres partis pour mettre l'épaule à la roue dans la gestion des défis à relever en ces temps incertains, souligne-t-elle.

On parle également dans cet entretien de son accession à la tête du Parti libéral du Québec, le 11 mai dernier, qui est passé sous le radar, alors que la planète se trouvait au plus fort de la tempête épidémiologique. Un parti qu'elle doit relever de la cinglante défaite électorale d'il y a deux ans.

Une entrevue qui s'est tenue aussi quelque jours à peine après la mort, dans des circonstances troublantes et captées sur vidéo, de Joyce Echaquan, une autochtone de Manawan, mère de sept enfants, décédée au Centre hospitalier de Lanaudière alors qu'elle subissait des propos racistes de membres du personnel de l'établissement.

« Le Québec est-il raciste? », a-t-on demandé à Mme Anglade. Écoutez sa réponse dans l'entrevue vidéo accordée au réseau Néomédia.

commentairesCommentaires

2

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • C
    Claude
    temps Il y a 2 ans
    Je voudrais tellement voir les libéraux avec une telle crise. Comment ferait-il pour se sortir de la lourdeur bureaucratique qu'il a créé. Lorsqu'on ne prend pas de décisions c'est tellement facile d'émettre des idées et critiquer celles du parti au pouvoir. Je me rappelle très bien de leur 12 dernières années au pouvoir.
  • P
    Pathétique
    temps Il y a 2 ans
    Tellement . Bien d’accord avec vs M Claude. C bien facile de critiquer en regardant la parade passer surtout que l’hécatombe connu au printemps est le résultat des années de coupure effectuées antérieurement sous le règne du PLQ . Allez refaire vos devoirs Mme Anglade ah oui j’y pense cela aussi l’éducation y a goûté sous votre règne. Changez de cassette!

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...

28 janvier 2023

Québec forme un «groupe d'action» interministériel sur la langue française

Le gouvernement Legault annonce la formation d'un «groupe d'action» interministériel sur la langue française, pour trouver des moyens de freiner le « déclin » de la langue au Québec. Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, en a fait l'annonce vendredi matin en marge du caucus présessionnel de la Coalition avenir Québec (CAQ) à ...